Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La CGEM Fès-Taza compte améliorer davantage le climat des affaires





La Confédération générale des entreprises du Maroc de la région Fès-Taza (CGEM/Fès-Taza) compte améliorer davantage le climat des affaires à travers l’aménagement des zones industrielles à des prix compétitifs et la recherche des avantages fiscaux attractifs aussi bien pour les investissements nationaux qu’étrangers, a indiqué le nouveau président de la section régionale du Patronat, Mohamed Berrada Rkhami.
 Les actions futures de la CGEM portent, entre autres, sur la relance des investissements et du secteur de l’emploi durant les trois prochaines années afin de booster la dynamique économique régionale, a précisé M. Berrada, réélu mardi à Fès à l’unanimité pour un mandat de trois ans (2016-2018) à la présidence de la CGEM de la région Centre-Nord, rebaptisée désormais la CGEM Fès-Taza.
 Le nouveau président a également fait savoir dans une déclaration à la MAP que la CGEM en tant que force de proposition incontournable et un acteur principal, œuvrera en collaboration avec le conseil de la commune urbaine de la ville, les autorités locales et les Chambres professionnelles, à renforcer l’économie régionale et redynamiser les secteurs clés, sources de création d’emplois et de richesses .
 Lors de cette assemblée, l’accent a été mis sur les atouts dont jouit la région et qui font d’elle une véritable plateforme économique régionale, tout en mettant en valeur “l’intérêt” de la plateforme industrielle intégrée (P2I) de Ras El Ma dotée d’une superficie de 414 Ha et qui permettrait de créer près de 30.000 emplois et de drainer 10 milliards de DH d’investissements. Les participants ont aussi relevé que ce projet à vocation généraliste sera destiné aux activités et aux services liés à l’industrie, à la logistique et à la formation, notant que le projet renforcera aussi la dynamique socioéconomique de la région à travers la mise en place d’une zone franche d’exportation de 202 Ha.
 Ils ont également fait état des projets structurants de la région particulièrement la plateforme Fès Shore d’une superficie de 20 Ha susceptible de créer 12. 000 emplois, le projet touristique Oued Fès sur une superficie de 166 Ha, le Parc d’expositions de Fès, d’une superficie de 4 Ha, et le développement de la station thermale de Moulay Yacoub.
 A cette occasion, il a été procédé également au renouvellement du bureau de la Section locale de la CGEM composé, entre autres, de Omar Tajmouati, vice-président général, Ahmed Belkhayat, 1er vice-président, Madani Ghorfi, 2eme vice-président, Mohammed El Harti , 3e vice-président , Mohamed Sebti , 4e vice-président et Salim Belmlih, secrétaire général régional. La rencontre a été marquée aussi par l’examen des rapports moral et financier de la CGEM/Fès-Taza.

Libé
Vendredi 11 Décembre 2015

Lu 414 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs