Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Biennale de Marrakech occupe une place de choix à l’international




La Biennale de Marrakech occupe une place de choix à l’international
La Biennale de Marrakech, manifestation culturelle éclectique qui se tient du 26 février au 31 mars, occupe désormais une place de choix dans le concert des Biennales internationales latino-américaines, européennes, asiatiques, nord-américaines ainsi que du Moyen-Orient, a affirmé, mardi à Marrakech, le vice-président exécutif de cette manifestation, Amine Kabbaj.
“Les précédentes éditions ont permis à la fois de renforcer le rayonnement culturel international de la cité ocre et d’accroître le rôle du Maroc en tant que lieu d’échange culturel”, a-t-il dit dans une conférence de presse consacrée à la présentation de cet événement.
“Ce n’est pas un hasard, si Marrakech a été choisie pour abriter cet événement d’envergure internationale”, poursuit M. Kabbaj, soulignant que le Maroc en général, et la cité ocre en particulier, a été de tout temps un carrefour entre l’Orient, l’Afrique et l’Occident.
“La Biennale de Marrakech est une initiative qui est née d’un désir et d’une volonté d’ouverture vers l’autre afin de favoriser rencontres, métissage et échanges interculturels”, a-t-il dit.
De son côté, la présidente-fondatrice de cette manifestation, Vanessa Branson, a relevé que la Biennale de Marrakech a permis de créer des passerelles entre les cultures et entre les différentes formes de l’art contemporain. 
“La cité ocre avec ses riches traditions ancestrales et ses nombreux artistes marocains et étrangers offrent le lieu idéal pour abriter cette manifestation culturelle éclectique”, a-t-elle ajouté. La directrice artistique de la 5e édition de la Biennale de Marrakech, Alya Sebti, a relevé pour sa part, que la cité ocre est une plate-forme de la culture et des arts en Afrique du Nord, dont les racines se nourrissent de ses diverses influences africaines, orientales, asiatiques, occidentales et américaines.
“La Biennale de Marrakech a été initiée pour devenir une plateforme artistique qui met en valeur la créativité des artistes contemporains”, a-t-elle ajouté, relevant que cette édition s’engage à améliorer l’accès des habitants de Marrakech à l’art contemporain à travers des formations et un programme de stages. La 5è édition a été conçue comme un dialogue entre quatre disciplines, à savoir “les arts visuels et sonores”, “le cinéma et vidéo”, “la littérature” et “les arts de la scène”, a-t-elle indiqué.
 
 
 
 
 
 
 
 

Samedi 1 Mars 2014

Lu 1288 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs