Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Banque Populaire lance la première usine monétique panafricaine




La Banque Populaire lance la première usine monétique panafricaine
Le Groupe Banque Populaire (GBP) lance au Maroc son Centre de services monétiques (CSM), une plateforme industrielle qui se positionne comme la première usine panafricaine en la matière. Le CSM est destiné, dans un premier temps, à mutualiser et à centraliser au Maroc les traitements monétiques de l’ensemble des filiales subsahariennes du Groupe. «Ses prestations pourraient être étendues par la suite à d’autres institutions financières qui formuleraient le besoin de lui confier la prise en charge de leurs activités monétiques, étant donné les avantages concurrentiels importants qu’il présente et en raison du niveau de sécurité élevé de ses produits», indique la banque dans un communiqué.
Et de préciser que le CSM permettra aux filiales d’optimiser les coûts d’investissement et de fonctionnement de leurs systèmes et back-offices monétiques.  En outre, dans le registre de la sécurité informatique,  le GBP a mis en place, au sein de son système d’information, une infrastructure de gestion de clés (IGC) ou PKI pour Public Key Infrastructure, dans une perspective de dématérialisation progressive de ses processus et du renforcement du niveau de sécurité de ses activités en interne.
En effet, cette technologie, relève-t-on, permet au Groupe, à travers une autorité de certification baptisée « Chaabi eSign », de produire des certificats électroniques cryptographiques.
La Banque Populaire a ainsi procédé, le 9 mars courant, à la production effective des premiers certificats lors d’une opération appelée «cérémonie des clés». Et de souligner que cet évènement marque l’initialisation des premiers services sécurisés permettant l’utilisation par les agents et les infrastructures techniques du Groupe de certificats électroniques sécurisés. Selon la même source, ces certificats électroniques permettent la mise en œuvre de plusieurs services sécurisées tels que la signature électronique de document ou d’e-mail, l’authentification sécurisée, ou encore le chiffrement (cryptage) de données ou d’échanges électroniques.
Par ailleurs, la filiale spécialisée en gestion d’actifs du GBP, en l’occurrence UPLINE Capital Management (UCM) vient d’obtenir, pour son dispositif de contrôle interne, la certification ISAE 3402 Type 1, décernée par le cabinet indépendant Mazars Audit & Conseil.
En effet, l’on souligne dans un communiqué du groupe que l’UCM a soumis son dispositif de contrôle interne au test de conformité et d’efficacité sur différents processus concernant, notamment, la vie juridique des fonds, les opérations de souscriptions/rachats, la gestion et l’administration des fonds, les reportings, les risques, les relations commerciales et le système d’informations. Ainsi, cette procédure de mise à l’épreuve de son dispositif de contrôle interne a abouti à sa certification selon la norme ISAE 3402 Type 1. 

M.B
Mardi 17 Mars 2015

Lu 510 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs