Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La BCP affiche une amélioration des principaux agrégats financiers

Hausse de 13% du résultat net part du Groupe Banque centrale populaire à fin juin 2016




La BCP affiche une amélioration des principaux agrégats financiers
Le résultat net part du Groupe Banque centrale populaire (BCP) a enregistré une croissance significative de 13% pour s'établir à 1,4 milliard de dirhams (MMDH) au premier semestre 2016, tirée par les activités du marché et à l'international, a annoncé récemment à Casablanca, le président directeur général du Groupe, Mohamed Benchaaboun.
"Malgré un contexte économique peu favorable marqué par une forte décélération de la croissance des crédits, une contraction des marges d'intermédiation et une augmentation des risques, la BCP affiche une amélioration des principaux agrégats financiers, a relevé M. Benchaaboun, lors d'un point de presse à Casablanca dédié à la présentation des résultats du Groupe. Le Produit net bancaire du Groupe (PNBG) s'est apprécié de 5,5% à 8,1 MMDH, a fait savoir M.Benchaaboun, notant que le Groupe confirme sa position de contributeur majeur au financement de l'économie avec une part de marché de 25%.
Au Maroc, rapporte la MAP, le Groupe enregistre une évolution toujours positive de ses indicateurs financiers, une progression tirée principalement par les performances des activités de marché, a souligné le PDG. Le premier semestre 2016 a également été marqué par une collecte exceptionnelle, notamment sur le segment des particuliers réalisant ainsi une forte progression tant sur le segment des résidents qui renforce son positionnement de 47 points de base (pdb), que sur celui des Marocains du monde qui croît de 3,2%, a-t-il ajouté. Affichant une progression de 5%, le PNB des activités au Maroc ressort à 7 MMDH, traduisant les performances commerciales du Groupe qui réaffirme son positionnement de premier collecteur de l'épargne nationale avec plus de 2,4% des dépôts, a indiqué le PDG. A l'international, la BCP réitère des performances financières remarquables, notamment à travers sa filiale Banque Atlantique (ABI) qui a réalisé une progression de 10% de son PNB, tirée notamment par une nette appréciation de son activité de collecte des dépôts et de distribution de crédits qui évoluent respectivement de 15% et 24% sur une année glissante.
Par ailleurs, le Groupe réaffirme son ambition de développement en Afrique subsaharienne à travers la poursuite de l'extension de son empreinte sur le continent. Le premier semestre 2016 a ainsi connu l'ouverture d'une première succursale de la Banque Atlantique en Guinée-Bissau, ce qui permet d'étendre la présence du Groupe à l'ensemble des pays de la zone UEMOA, a-t-il noté. En outre, réaffirmant son engagement pour l'inclusion financière en Afrique, la filiale Atlantic microfinance for Africa (AMIFA) est engagée dans un programme ambitieux d'extension et prévoit la création de trois nouvelles filiales d'ici la fin de l'année, pour porter sa couverture à cinq pays d'Afrique.

Samedi 10 Septembre 2016

Lu 2363 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs