Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La BAD préconise de se concentrer sur un développement inclusif

Selon la banque, les politiques publiques ont bénéficié essentiellement aux plus nantis




La BAD préconise de se concentrer sur un développement inclusif
Dans son rapport annuel sur l'Afrique du Nord en 2013 rendu public jeudi dernier, la Banque africaine de développement (BAD) insiste sur la nécessité de se concentrer sur un développement inclusif, en réponse aux difficultés socio-économiques de ces dernières années et souhaite voir les économies d'Afrique du Nord renforcer leur résilience face aux crises qui pourraient menacer leur stabilité économique et sociale.
La vulnérabilité face à une crise est le produit de facteurs “structurels” ou “induits”, juge le rapport, qui suggère que l'aptitude d'un pays à y faire face dépend, en grande partie, de sa “capacité d'adaptation”, c'est-à-dire de son accès aux ressources et de leur contrôle, en période de turbulence. En l'absence d'une forte capacité d'adaptation, les fragilités structurelles d'un pays peuvent produire des vulnérabilités induites, qui rendent l'économie sensible aux répercussions d'une crise éventuelle.
Le Printemps arabe survenu en 2011 a contraint les gouvernements d'Afrique du Nord à se montrer plus attentifs aux besoins des plus démunis et des chômeurs. Mais, mal ciblées, les politiques publiques ont continué de bénéficier essentiellement aux plus nantis, accentuant ainsi les inégalités et les vulnérabilités induites.
Pour renforcer la capacité d'adaptation, le document souligne la nécessité, pour les pays, de continuer à faire preuve de retenue en matière monétaire et budgétaire ; de réviser les politiques et programmes sociaux afin de résolument cibler et protéger les ménages démunis et vulnérables ; de réformer les systèmes éducatifs et d'aider les institutions étatiques à restaurer la confiance et l'inclusion.
Pour réduire la vulnérabilité systémique, le rapport préconise de diversifier les partenaires commerciaux et financiers, d'investir dans l'agriculture et les sources d'énergie alternatives, et de favoriser le développement des PME locales.

Libé
Samedi 13 Juillet 2013

Lu 623 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs