Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

“L'orchestre des aveugles” remporte le Grand prix du Festival de cinéma africain de Khouribga




Le film marocain «L'orchestre des aveugles» du réalisateur Mohamed Mouftakir a remporté, samedi denier, le Grand prix «Ousmane Sembène» et le prix du meilleur scénario de la 18ème édition du Festival du cinéma africain de Khouribga (FCAK), organisée sous le Haut patronage de S.M le Roi Mohammed VI. Ainsi, cinq ans après le succès de son film «Pégase», Mohamed Mouftakir est revenu avec ce long-métrage qui est à la fois un hommage et un pardon du réalisateur à son père, où il exprime ce qu'il n'a pas pu lui dire avant sa disparition. 
Ce n’est d’ailleurs pas la première consécration de «L'orchestre des aveugles». Le film avait notamment remporté le Grand prix du Festival d’Oran, il a également été consacré lors de la dernière édition du Festival national du film de Tanger qui lui a attribué les prix de la réalisation et celui de la musique originale et a même été le seul film marocain présenté en compétition officielle de la dernière édition du Festival international du film de Marrakech. 
Le réalisateur marocain a donc reçu cette distinction lors de la cérémonie de clôture, qui a été marquée par la présence d'un parterre de cinéastes, de critiques de cinéma et d'intellectuels notamment marocains et africains.  Pour ce qui est du prix spécial du jury, présidé par le scénariste, producteur et réalisateur français, Jacques Dorfmann, il a été attribué au long-métrage égyptien "A l'heure du Caire" signé Amir Ramsès. Le prix de la meilleure réalisation est revenu au metteur en scène  mauritanien Abderrahmane Cissako pour son film "Timbuktu". Quant aux prix de la meilleure interprétation féminine et du premier rôle masculin, baptisé "Mohamed Bastatoui", ils ont été attribués respectivement à l'actrice burkinabé Maimouna N'Diaye et à l'acteur éthiopien Eskinar Tameru Teddy. Les prix du deuxième rôle féminin et du second rôle masculin sont revenus respectivement à l'actrice égyptienne Ayten Amer pour son interprétation dans le film "L'heure du Caire" et à l'acteur camerounais Axel Abessolo pour son rôle dans le film "L'enfant de l'amour". Une mention spéciale du jury a été décernée au jeune acteur marocain Ilias El Jihani pour son interprétation dans "L'orchestre des aveugles", alors que les films "Morbayassa" du réalisateur de la Guinée Conakry, Cheikh Fantamady Camara, et "Le prix d'amour" de la réalisatrice éthiopienne, Hermon Hailay ont obtenu les prix Coup de coeur du jury.
 

Chouaib Sahnoun
Lundi 21 Septembre 2015

Lu 694 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs