Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’opposition syrienne s’organise : Création d’un bureau de liaison entre le CNS et l’Armée libre




L’opposition syrienne s’organise : Création d’un  bureau de liaison entre le CNS et l’Armée libre
Les deux groupes de l’opposition politique et militaire syriens ont établi un bureau de liaison pour organiser leur action contre le régime du président Bachar al-Assad, a indiqué un communiqué lundi. Le Conseil national syrien (CNS), une coalition des plus importants partis de l’opposition, et l’Armée syrienne libre (ASL), formée de déserteurs de l’armée nationale, ont décidé de «la mise en place d’un bureau de liaison et d’un téléphone rouge afin de suivre les développements sur le plan politique et sur le terrain», a indiqué le CNS dans un communiqué. Les dirigeants du CNS et de l’ASL se sont rencontrés dans la nuit de samedi à dimanche, précise le communiqué. Des rencontres auxquelles participeront des experts militaires doivent avoir lieu prochainement pour «établir des plans et mécanismes qui renforceront les capacités de l’ASL face aux forces du régime et pour protéger les régions que le régime veut prendre d’assaut ou pilonner». Lors de la réunion entre le CNS et l’ASL, un débat approfondi a eu lieu sur «la restructuration des unités de l’ASL et l’édification d’une structure moderne et souple (...) qui permettra un déploiement rapide des unités militaires et d’accueillir le nombre croissant d’officiers et soldats qui viennent quotidiennement se joindre à l’ASL», ajoute le communiqué. L’ASL revendique quelque 40.000 militaires ayant fait défection de l’armée syrienne depuis le début le 15 mars de la révolte dont la répression a fait des milliers de morts. Elle a mené plusieurs opérations contre des soldats de l’armée régulière qui ont fait des dizaines de morts. Par ailleurs, la prochaine réunion ministérielle de la Ligue arabe prévue au Caire le 21 janvier, pourrait étudier le plan proposé par le Qatar portant sur l’envoi d’une force de paix arabe en Syrie pour tenter de contenir la violence, a déclaré à Manama, le Secrétaire général de l’organisation panarabe, Nabil al-Arabi. Lors d’une conférence de presse conjointe avec le ministre bahreïni des Affaires étrangères, Nabil al-Arabi qui entame dimanche une visite à Bahreïn dans le cadre d’une tournée arabe pour l’examen des derniers développements en Syrie, a qualifié la situation qui prévaut encore dans ce pays «d’inacceptable». La Ligue arabe a déployé des observateurs chargés de surveiller l’application du plan arabe de sortie de crise. Un rapport des observateurs mandatés sur le terrain est attendu le 19 janvier. L’organisation panarabe avait décidé mercredi, de suspendre l’envoi de nouveaux observateurs en Syrie après la blessure de trois d’entre eux dans une attaque contre leur mission. 

AFP
Mardi 17 Janvier 2012

Lu 327 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs