Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’opérateur historique, un bon prétendant à la reprise de 51% du capital de l’entreprise malienne

Maroc Telecom adjudicataire provisoire de Sotelma




L’opérateur historique, un bon prétendant à la reprise de 51% du capital de l’entreprise malienne
Le gouvernement du Mali, par l’intermédiaire de son ministre de la Communication et des Nouvelles Technologies, vient de déclarer Maroc Telecom adjudicataire provisoire des 51% du capital de l’opérateur historique Sotelma, une entreprise qui affiche une bonne santé.
Son chiffre d’affaires dépasserait les soixante-dix (70) milliards de F CFA. Son bilan total serait de l’ordre de 176 milliards de F CFA. Son déficit serait également insignifiant.
La Sotelma dispose d’énormes ressources humaines et matérielles. Etant donné que le marché malien est loin d’être saturé, il y a encore plusieurs opportunités, la Sotelma s’affiche comme une bonne affaire.
C’est ainsi que dès l’annonce de son processus de privatisation, les repreneurs se bousculèrent à Bamako. Etrangers et nationaux ne se firent pas prier pour postuler aux offres. Après un premier tri de pré-qualification, dix-huit prétendants resteraient encore dans la course. Il y a, entre autres, MTN, Sudatel, Zain Télécommunication, Deutsch Telecom, Vodafone, Maroc Telecom, Portugal Telecom, Saoudia Telecom, Alwal Telecom, Tunisie Telecom, etc. Un véritable engouement en fait.
Du Soudan au Portugal, en passant par la Tunisie, la Sotelma a su séduire. Mais, faut-il le dire, sa mise à prix n’est pas à la portée de tous. Elle est fixée à deux cents (200) milliards de F CFA. De quoi faire réfléchir plus d’un !
On se rappelle que pour le rachat des 51% du capital de l’opérateur historique malien, les sociétés Sudatel (Soudan) Portugal Telecom, Orascom (Egypte) et Maroc Telecom étaient en compétition. L’offre de la firme marocaine était de loin la mieux-disante avec 250 millions d’euros, contre 110 millions d’euros pour son suivant immédiat et seulement 80 millions d’euros pour le troisième.
Selon plusieurs observateurs et analystes, Maroc Telecom est donc apparu comme le candidat le plus  sérieux. Ils fondent, entre autres, leurs observations et leurs analyses sur les performances actuelles du géant marocain des télécommunications.
Les résultats du groupe sont excellents et progressent à merveille. Il a su stimuler la croissance du marché au Maroc et renforcer la compétitivité sur le marché du fixe. A présent, Maroc Telecom reste le principal moteur et acteur du développement de l’Internet dans le Royaume.
Fort de ces acquis, le groupe a engagé un partage de son savoir-faire sur le continent : Mauritanie, Burkina Faso, Gabon, etc. Dans ces trois pays, les faits demeurent palpables. Le secteur des télécommunications n’est plus un mystère car Maroc Telecom l’a démocratisé.
Entreprise citoyenne, Maroc Telecom s’est illustré comme un acteur-clé du développement économique et social. Fait remarquable, partout où Maroc Telecom est présent, il n’est nullement question de conflits sociaux avec le personnel local. Préserver les emplois des nationaux a été une constante de sa politique d’expansion.
A maintes reprises, les Marocains ont montré tout leur sérieux dans ce sens. L’expérience de la BDM-SA est édifiante. La BIM-SA suit le chemin des réformes made in Maroc. La Sotelma ne devrait pas échapper à la règle. 

B. K.
Lundi 2 Mars 2009

Lu 289 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs