Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

«L’olivier, suc de la terre» : Résidence artistique autour de Michel Butor




«L’olivier, suc de la terre» : Résidence artistique autour de Michel Butor
Dans le cadre de ses activités artistiques et culturelles, le Centre d’art Al Maqam de Tahanaout accueillera du 9 au 16 mai une résidence artistique autour de Michel Butor sous le thème «L’olivier, suc de la terre».
Est-il besoin de rappeler qui est Michel Butor? Ecrivain et poète français, son œuvre est l’une des plus importantes de notre temps, tant par son volume que par sa qualité.
Michel Butor a publié son premier roman en 1954, «Passage de Milan», qui concilie philosophie et poésie. Influencé par James Joyce et John dos Passos, mais aussi par Kafka et la peinture abstraite, il entreprend la conquête d'une «poétique du roman». «La Modification», enseigné dans plusieurs universités à travers le monde, reçoit le prix Théophraste-Renaudot en 1957 et le consacre comme l’un des pionniers du 'nouveau roman', à l’instar d’Alain Robbe-Grillet, Marguerite Duras et Nathalie Sarraute.
Grand amoureux de Marrakech et du Maroc, Michel Butor a participé en 2005 à une première résidence organisée par l’Institut français de Marrakech au Ryad Denise Masson. Lors de cette résidence, des artistes marocains et français avaient travaillé ensemble sur le thème «Du livre dans tous ses
états».
Les travaux croisés de ces artistes et de Michel Butor ont alors donné naissance à un ensemble de livres d’artistes, à une exposition qui a été vue dans une dizaine d’espaces en France, en plus de l’Institut français de Marrakech et à une plaquette intitulée « Opération Marrakech ».
La rencontre Mohamed Mourabiti/Michel Butor s’est faite lors de cette résidence-là. L’artiste peintre marocain, en accord avec Michel Butor, s’est alors promis de reconduire l’expérience.
A Tahanaout, et plus exactement au Centre d’art Al Maqam dont le maître des lieux est Mohamed Mourabiti, l’aventure continue du 9 au 16 mai. Pendant 8 jours, Michel Butor sera au centre d’un atelier qui réunira des artistes marocains de renom, qui travailleront ensemble avec l’auteur français autour du thème «L’olivier, suc de la terre».
Ainsi, à l’atelier d’Al Maqam et en présence de Michel Butor, seront réunis les artistes plasticiens marocains Mohamed Mourabiti, Mahi Binebine, Farid Belkahia, Khalil Laghrib et Tibari Kantour.  L’Algérien Rachid Qoraïchi ainsi que les artistes et auteurs français Marie-Jo Butor, Jean-Pierre Loubet, Pierre et Mylène Leloup, et Anne de Rotschild, feront partie de l’aventure.
Souné Wade, écrivain et critique d’art, Rajaa Benchemsi, écrivain marocaine, ainsi que les écrivains Mohamed Nidali et Edmond Amran El Maleh seront les témoins de cette résidence.
Le fruit de cette résidence sera la réalisation d’un livre d’artistes qui réunira l’ensemble des travaux (peintures, dessins et textes), ainsi que des coffrets de lithographies signées et numérotées dont une partie sera offerte à des associations villageoises de la région.
En marge de la résidence, Michel Butor participera à une série de rencontres et d’événements à Al Maqam, à Tahanaout, et à Marrakech :
-Une table ronde réunissant Nicole de Pontcharra, Edmond Amran El Maleh, Zakia Daoud et Rajaa Benchemsi (12 mai à 11h au centre Al Maqam).
-Une soirée poétique et philosophique à l’invitation de l’écrivain marocain Mohamed Nidali, enseignant à Tahanaout (12 mai à 20h à Al Maqam).
-Vernissage de l’exposition «Regards croisés euro-méditerranéens: Variations et répétitions dans l’écrit et les arts », suivi d’une soirée littéraire et poétique (15 mai à 18h à Al Maqam).
-Vernissage de l’exposition
« Dessins et photos de Michel et Marie-Jo. Butor » (16 mai à 18h à l’hôtel Saâdi à Marrakech).
Cette résidence et l’ensemble des activités l’accompagnant ont été organisés par le centre Al Maqam de Tahanaout, la Province d’Al Haouz, le DRAC et l’Association Todra, en partenariat avec l’Association La Rose du Dadès et l’Unesco.

L
Jeudi 7 Mai 2009

Lu 440 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs