Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'obésité chez les filles provoque une puberté précoce




L'obésité chez les filles provoque une puberté précoce
L'obésité est le facteur le plus probant d'une puberté précoce chez les filles, qui affecte les Blanches plus tôt qu'auparavant, révèle lundi une étude publiée aux Etats-Unis.
 "Cette recherche suggère que les pédiatres devraient peut-être redéfinir les âges de puberté précoce et tardive chez les filles", estime le Dr Frank Biro, de la division de médecine de l'adolescence à l'hôpital des enfants de Cincinnati (Ohio), principal auteur de cette recherche.
"Une maturité avancée chez les filles a des implications cliniques importantes tant au niveau psycho-social que biologique", explique-t-il.Des filles connaissant une maturité précoce courent le risque d'être confrontées à de multiples problèmes comme un manque de confiance en soi, la dépression, l'échec scolaire et des comportements asociaux, relève le pédiatre.
Une puberté précoce accroît également les risques d'obésité, d'hypertension et de plusieurs cancers dont ceux du sein et de l'ovaire.
Les auteurs ont examiné 1.239 filles dans des cliniques dans la région de San Francisco, à Cincinnati et à New York pour déterminer le début de leur puberté. Ils ont mesuré le développement de leur poitrine et l'impact de ce phénomène sur l'indice de masse corporelle et ce, selon la race et l'origine ethnique.
Les participantes étaient âgées de 6 à 8 ans au début de l'étude et ont été suivies régulièrement de 2004 à 2011.
Les chercheurs ont utilisé les critères établis du développement de la puberté, dont les cinq stades connus de la croissance des seins.
Ils ont constaté que les âges respectifs de l'apparition de la puberté indiquée par le développement de la poitrine variaient selon la race et l'indice de masse corporel et le lieu géographique.
Le développement des seins commence chez les Blanches à l'âge médian de 9,7 ans, plus tôt qu'observé précédemment.
Les petites filles noires continuent à être plus précoces que les Blanches avec le début de la croissance de la poitrine à 8,8 ans.
Chez les Hispaniques, cet âge est de 9,3 ans et de 9,7 ans chez les petites filles asiatiques.
Les chercheurs ont conclu qu'un indice de masse corporel plus élevé (surpoids et obésité) était une indication plus forte d'une puberté avancée que la race.
Bien que les auteurs de cette étude continuent leur recherche pour confirmer les facteurs environnementaux et physiologiques derrière ce phénomène, ils ont conclu que l'apparition précoce de la puberté chez les adolescentes blanches est probablement provoquée par un poids excessif.

AFP
Samedi 9 Novembre 2013

Lu 629 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs