Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

“L’investissement au féminin” cherche son élan à Skhirat




Le premier congrès au Maroc de l’Union des femmes investisseurs arabes (UFIA) se tiendra à Skhirat du 28 au 30 octobre avec l’objectif de développer une nouvelle stratégie de l’investissement au féminin, ont annoncé les organisateurs lors d’un point de presse donné lundi soir à Casablanca.
Organisé sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, cette manifestation aura pour ambition, d’affiner les plans d’investissement selon la nouvelle conjoncture internationale et de constituer des réseaux de solidarité et de coordination pour dynamiser des relations d’affaires entre femmes investisseurs arabes, a fait savoir Mme Asmaa Mohib, représentante permanente de l’UFIA au Maroc.
«Quelle stratégie de développement de l’investissement » est le thème choisi pour ce congrès qui a également pour objectifs d’identifier les forces et faiblesses des femmes investisseurs et d’impliquer les compétences féminines de diverses spécialités dans l’élaboration de la stratégie de soutien à la femme investisseur, a expliqué Mme Mohib qui a été désignée à la tête de la représentation de l’UFIA au Royaume en avril 2008.
L’occasion de ce forum sera saisie pour identifier les opportunités d’affaires et évoquer les moyens d’encourager la femme investisseur afin qu’elle puisse contribuer efficacement au développement économique et social, a-t-elle souligné.
Mme Mohib est également revenue sur les objectifs et les réalisations de l’UFIA, qui regroupe des femmes investisseurs de 16 pays arabes et qui a été mise sur pied par l’Union Economique Arabe (Ligue Arabe) en décembre 2004.
Le directeur du congrès, M. Rachid Iraqui, devait dérouler le programme des trois journées que durera le congrès et dont les travaux s’articuleront autour de trois axes «l’investissement face à l’environnement mondial», «les nouvelles opportunités d’investissement» et «les déterminants de l’investissement au féminin».
Des participants de quelque 33 pays, dont 20 du monde arabe ainsi que les représentants des organisations internationales ayant un rapport avec les politiques publiques d’investissement sans oublier décideurs et institutionnels marocains, devront animer les 6 séances de travail et les divers ateliers prévus autour de divers thèmes tels que les perspectives de l’investissement international, l’investissement sectoriel, le drainage des investissements, le financement bancaire des investissements ou encore l’approche genre.

MAP
Vendredi 23 Octobre 2009

Lu 495 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs