Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’insertion professionnelle des personnes trisomiques n’est pas pour demain

Le milieu associatif multiplie les efforts




L’insertion professionnelle des personnes trisomiques n’est pas pour demain
«Lorsque  j’ai  appris que j’étais enceinte d’un enfant trisomique, j’ai senti la foudre s’abattre sur moi. Non que je risquais de rejeter mon enfant  mais j’appréhendais surtout le regard pesant d’une société qui n’accepte pas la différence, axée sur la production et obsédée par la performance ». La déclaration de cette maman résume en quelques mots toutes les embûches qui parsèment le parcours de ces handicapés mentaux.  Victimes de stéréotypes, ils ont du mal à s’intégrer. La revendication légitime des droits des personnes trisomiques par le milieu associatif fait que l’on doit redoubler d’efforts et commencer par une information et une communication valable sur le handicap. Les acteurs associatifs affirment que la stimulation précoce de ces enfants permet d’assurer une meilleure évolution sur le plan psychomoteur et cognitif, et donc, de permettre de nouvelles possibilités d’insertion sociale et notamment professionnelle. 
A l’instar de bon nombre d’associations, l’Association marocaine de soutien et d’aide aux personnes trisomiques (AMSAT), est très active sur le terrain. A l’occasion de la  Journée mondiale de la trisomie 21,  elle a organisé, à Rabat, un séminaire sur l'insertion professionnelle des personnes trisomiques. Placée sous le thème «Relation éducative et méthodes d’intervention, quels professionnels pour accompagner les personnes trisomiques dans leur insertion professionnelle», cette rencontre s'inscrit dans le cadre du projet « Création d’un restaurant pédagogique et activation d’un curriculum de formation professionnelle centré sur les métiers de bouche pour la promotion de la situation des jeunes trisomiques » financé par l’Union européenne. Ce projet, fort louable du reste,  consiste à former 40 jeunes trisomiques au métier de restauration et 30 éducateurs accompagnateurs des PSH. Reconnaissant l’importance de la formation des éducateurs pour un bon accompagnement de la personne trisomique vers l’autonomie, ce 4ème séminaire est organisé dans le cadre d'une série d’activités d’échange et de sensibilisation, visant à enrichir l’expérience des acteurs dans le domaine de l’accompagnement des personnes en situation de handicap (PSH) en général et trisomiques en particulier. 
Plusieurs intervenants, acteurs officiels et associatifs, experts marocains et étrangers ont apporté leurs analyses et leurs visions sur cette thématique. Cette journée de réflexion et d’échange d'expériences et de savoir-faire tend à enrichir le débat autour de ce thème qui est au centre du développement de la situation des personnes porteuses de trisomie et dans une plus large mesure des personnes en situation de handicap au Maroc. L’idée étant de doter les bénéficiaires d’outils pédagogiques et professionnels à même de leur permettre une intégration relativement facile dans la société. Ce sont des personnes à part entière. Un bagage intellectuel, au mieux un métier constituent pour elles des armes efficientes contre toute exclusion. Du coup, elles ne seront plus des fardeaux  pour leurs familles. 

Nezha Mounir
Samedi 22 Mars 2014

Lu 1382 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs