Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’information sur les ressources hydriques, un mécanisme au service des usagers




Les participants à un atelier, organisé récemment par l'Agence du bassin hydraulique de Ghuir-Ziz-Ghris, ont souligné l'importance de l'information relative aux ressources hydriques, la considérant comme un mécanisme nécessaire pour l'amélioration des conditions des usagers.
 L’information relative aux ressources hydriques dans la région de Drâa-Tafilalet contribue à l'amélioration des conditions des usagers de cette ressource vitale, dont les petits agriculteurs, les paysans, les investisseurs et les chercheurs et les aide à réussir leurs projets présents et futurs, ont affirmé les participants à cet atelier placé sous le thème "L’accès des investisseurs, décideurs locaux et chercheurs aux informations sur les ressources hydriques dans la région, un pilier important du développement régional et de l'amélioration de l'adaptation aux changements climatiques".
 Ils ont fait savoir, à cet égard, que l’information sur les ressources hydriques au niveau du bassin hydraulique de Guir-Ziz-Ghris revêt un intérêt particulier dans la formulation de la totalité des stratégies de prospection et la gestion préventive des crises.
 Les intervenants ont également examiné les modalités de conception d’une plate-forme dédiée à l'échange d'informations sur les ressources hydriques dans la région de Guir-Ziz-Ghris, estimant que cette initiative devrait avoir un impact positif sur la région.
 Ils ont également mis l'accent sur la nécessité de classifier les informations selon la qualité de leurs demandeurs (investisseurs, acteurs et chercheurs), appelant à prendre en compte certains aspects sécuritaires avant le lancement de cette plate-forme.
 Il est nécessaire de poursuivre les efforts et de maintenir la volonté de contribuer efficacement à la réussite de cette expérience pilote au niveau régional et national pour avoir une vision commune sur les mécanismes d'échange d'informations avec les différents acteurs et chercheurs, ont-ils insisté, présentant certains résultats du premier atelier (novembre 2015) et du sondage mené auprès des étudiants-chercheurs dans la région sur les obstacles qui entravent leur accès à l'information.
 A cette occasion, le secrétaire général de l’Agence du bassin hydraulique Guir-Ziz-Ghris a passé en revue les projets de l'agence en cours, dont le portail électronique qui informe le public du taux de remplissage du barrage Hassan Dakhil, ainsi que les projets programmés visant à renforcer les canaux de communication avec les citoyens et la population locale.
 Organisée en partenariat avec l'Association scientifique pour les systèmes d'information de l'eau (SAWIS), cette rencontre a réuni notamment des représentants de la wilaya de la région et de la Région de Draâ-Tafilalet, de l'Agence nationale pour le développement des zones oasiennes et de l'arganier, du programme de développement territorial durable des oasis de Tafilalet, des chercheurs et des représentants de la société civile.

Mercredi 11 Mai 2016

Lu 760 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs