Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’information culturelle au Maroc : Enjeux et défis une responsabilité partagée




L’information culturelle au Maroc : Enjeux et défis une responsabilité partagée
Dans le cadre de ses activités scientifiques et de formation, la licence professionnelle en journalisme de la Faculté des lettres d’Agadir, dépendante de l’Université Ibn Zohr, a organisé dernièrement une conférence sur «L’information culturelle au Maroc : enjeux et défis» animée par l’écrivain Mustapha Jmahri.
Devant une assistance composée d’étudiants, de professeurs et de représentants des médias nationaux et régionaux, le professeur Hassan Hamaiz, responsable de la formation en journalisme à la Faculté d’Agadir, a d’abord présenté le visiteur et ses travaux sur la presse culturelle ainsi que son expérience dans le domaine de la communication.
Il a ensuite donné la parole à l’invité qui a rappelé les fonctions fondamentales des moyens d’information avant de définir les significations essentielles de l’information culturelle, du rôle des médias et de la presse spécialisée.
Après cette brève introduction, l’intervenant a donné un aperçu historique sur l’information culturelle au Maroc du temps du Protectorat à l’Indépendance. Il s’est ensuite longuement arrêté sur la riche expérience journalistique des revues littéraires en arabe et en français dans les années soixante et soixante-dix. Il a également abordé le contexte social qui a vu fleurir les suppléments culturels publiés par les quotidiens nationaux, organes des partis politiques.
Le conférencier a, par la suite, montré, au moyen de tableaux, la part réservée à la culture dans les canaux de communication audiovisuels.
Dans la troisième partie de sa conférence, l’intervenant a décliné les principaux défis qui entravent le développement harmonieux de l’information culturelle au Maroc, à savoir  la formation des journalistes spécialisés, l’encouragement à la lecture, la recherche de la qualité du produit journalistique, la mise à niveau des éditeurs ainsi que le développement du réseau de distribution et l’appui à la culture nationale.
Il a conclu son intervention en soulignant que la responsabilité du relèvement des défis suscités ne concerne pas uniquement les médias.
 Cette responsabilité est partagée dans la mesure où elle doit impliquer l’ensemble des intervenants sociaux et institutionnels. Un riche débat a suivi cette conférence et abordé notamment le rôle et la part de la culture dans les médias surtout en perspective de la régionalisation avancée au Maroc.

Abdelkrim Mouhoub
Jeudi 3 Janvier 2013

Lu 755 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs