Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'industrie chimique génère 5% du chiffre d'affaires industriel




Le secteur des industries chimiques hors phosphates génère un chiffre d'affaires de 21 milliards de dirhams (MMDH), soit 5% du chiffre d'affaires industriel, a relevé, récemment à Rabat, le ministre de l'Industrie, du Commerce, de l'Investissement et de l'Economie numérique, Moulay Hafid El Alamy.
 Ce secteur emploie plus de 15.500 personnes avec des emplois à productivité élevée, estimés à 1,3 MMDH de chiffre d'affaires par employé en moyenne, a précisé M. El Alamy, lors d'un exposé à l'occasion du lancement des écosystèmes de l'industrie chimique.
 Le ministre a relevé la forte atomisation des activités du secteur, avec un tissu constitué majoritairement de PME, ajoutant que 90% des entreprises du secteur réalisent un chiffre d'affaires inférieur à 200 millions de dirhams.
 Ce secteur se concentre sur des filières très diversifiées de la chimie de spécialité et se trouve donc fortement lié, en amont ou en aval à d'autres activités économiques, notamment l'agriculture, la santé et le BTP, a ajouté M. El Alamy.
 Le ministre a mis en relief les perspectives favorables pour le développement du secteur, notamment en termes de consommation locale, avec des taux de croissance jusqu'à 9% selon les segments, notant que ces marchés restent dominés par les importations (41 MMDH en 2014).  Ainsi, le ministre a mis l'accent sur les enjeux clés pour la structuration en écosystèmes performants, à savoir la substitution des importations et développement des exportations, à travers la recherche de nouveaux débouchés, notamment en Afrique, la nécessité de réaliser des transferts de technologie pour développer des produits complexes, la valorisation locale des ressources végétales en se positionnant sur des activités à plus forte valeur ajoutée et la normalisation et intégration de l'informel pour assurer le développement de l'industrie locale.
 En effet, deux écosystèmes ont été lancés dans le secteur des industries chimiques, concernant la filière de la chimie verte et celle de la chimie organique. Ces 2 premiers écosystèmes, qui n'englobent pas les activités de l'OCP, contribueront d'ici 2020, à créer 12.430 nouveaux emplois directs stables et 20.570 emplois indirects et à générer un chiffre d'affaires additionnel de 14,6 MMDH.

Samedi 19 Décembre 2015

Lu 575 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs