Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’iPad débarque en Europe et en Asie




La tablette tactile d'Apple, l'iPad, débarque aujourd’hui dans neuf pays après un premier succès dépassant les attentes aux Etats-Unis où elle est en rupture de stock.
La France, la Grande-Bretagne, le Canada, la Suisse, l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne, le Japon et l'Australie auront accès à l'iPad, avant neuf pays supplémentaires en juillet.
Plus grand qu'un téléphone ou un baladeur, plus éclectique qu'un livre électronique, plus portable que les ordinateurs portables, l'iPad s'est fait en moins de deux mois sa place sur le terrain de l'électronique grand public, et a donné aux journaux l'espoir d'avoir trouvé un nouveau mode de diffusion.
En vente aux Etats-Unis depuis le 3 avril dans sa version wifi, depuis le 30 avril dans sa version connectable via les réseaux téléphoniques, l'iPad a dépassé toutes les attentes: il a suffi d'un mois pour en écouler un million d'exemplaires, soit un lancement deux fois plus rapide que celui de l'iPhone il y a trois ans. Un succès qui a d'ailleurs conduit à reporter d'un mois le lancement à l'international.
Aujourd'hui la tablette s'arrache encore: la version 3G est introuvable en magasins et, en ligne, il faut patienter jusqu'à deux semaines pour se la faire livrer.
Mike Abramsky, analyste chez Capital Markets, estime qu'il se vend 200.000 iPad par semaine. Si ce rythme se poursuit, cela signifie 8 millions de tablettes vendues cette année dans le monde. Apple a refusé mardi de divulguer le nombre de tablettes iPad pré-vendues à l'étranger mais M. Abramsky l'évalue à 600.000. Dans le métro new-yorkais ou les lieux publics, les technophiles n'hésitent plus à sortir leur tablette, à peu près de la taille d'un magazine.
Le succès n'allait pas de soi: lors de sa présentation en janvier, l'iPad s'est attiré bien des critiques -- d'abord à cause de son nom ("pad" signifie serviette hygiénique en anglais), et puis pour tout ce que lui manque: pas d'appareil photo, impossible de garder ouvertes plusieurs tâches en même temps, aucun port pour câble HDMI ou carte mémoire, sans compter l'incompatibilité avec le programme de lecture vidéo Flash, qui suscite un conflit de plus en plus ouvert avec l'éditeur de logiciel Adobe.
Mais le talent marketing d'Apple a fait des merveilles, note Charles Smulders, du cabinet Gartner. "Avec une nouvelle catégorie de produit comme cela, c'est difficile de comprendre la valeur ajoutée avant de l'essayer. Apple a très bien travaillé à préparer le marché".

Libé
Vendredi 28 Mai 2010

Lu 296 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs