Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’hôpital de Tan Tan, une grande structure et une triste réalité


Un médecin de permanence injoignable et une absence de chirurgiens



L’hôpital de Tan Tan, une grande structure et une triste réalité
Ce n’est un secret pour personne que le ministère de la Santé est l’un des départements qui ont le plus besoin de restructuration. C’est le cas de l’hôpital Hassan II de Tan Tan que d’aucuns qualifient de mouroir par excellence du Royaume. Cette triste réalité, un acteur syndicaliste de la ville l’a vécue en y amenant d’urgence, son épouse sur le point d’accoucher. Sur place, notre syndicaliste eut la désagréable surprise de constater l’absence du médecin de garde. Il s’adressa, alors au délégué provincial, patron de tous les médecins. Lequel lui répondit que le médecin en question avait éteint son téléphone et qu’elle était injoignable.
 Au moment de sa venue au monde, le bébé était mal positionné, ce qui nécessitait une intervention que ne pouvaient pratiquer les deux infirmières devenues sages-femmes par la force des choses. Face à cette situation dramatique, la femme en couches dut  attendre 15 heures avant que la doctoresse ne montrât le bout du nez. La conscience professionnelle, le serment d’Hippocrate, l’aide à personne en danger, tout cela n’avait pas pu l’empêcher d’éteindre son téléphone pour ne pas être dérangée.
Imperturbable, elle prit même la route, le lendemain de ce drame, pour fuir la ville où c’est  une kinésithérapeute qui s’est occupée de faire accoucher la maman en l’absence du médecin de permanence.
Le cas de cette femme n’est pas exceptionnel à l’hôpital Hassan II où des dizaines de malades attendent le retour de l’unique chirurgien qui, après avoir travaillé 15 jours, 24 sur 24 est parti pour 15 jours de récupération.
15 jours durant lesquels, il n’y avait pas de chirurgien dans cet hôpital. Comment peut-on imaginer cela? C’est pourtant l’amère réalité à  laquelle les habitants de Tan Tan se sont habitués depuis belle lurette.

Ahmadou El-Katab
Mardi 22 Janvier 2013

Lu 726 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs