Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’hôpital Hassan II peine à répondre à la demande de soins




L’hôpital Hassan II peine à répondre à la demande de soins
Située à la pointe Sud du pays, la région d’Oued Eddahab-Lagouira est l’une des plus vastes, sinon la plus vaste du pays. Avec une population estimée à 200.000 habitants, la région est une zone-tampon entre le Royaume et son prolongement africain. 
Plus de 170.000 passagers ont transité par la région, en 2013 selon les chiffres du poste-frontières de Guergarate. Cette région dispose d’un seul hôpital. Créé, il y a une vingtaine d’années, l’hôpital Hassan II qui a connu, au fil des années, une activité croissante,  et qui a été classée par la direction des hôpitaux au ministère de la Santé 4ème de sa catégorie en termes de performances pour l’année 2008, ne dispose que de 53 lits.
 En 2010, année où le ministère a instauré le concours qualité, l’hôpital de Dakhla était classé 10ème, enregistrant un net recul.
La direction de l’hôpital où toutes les spécialités médicales sont représentées, déplore l’insuffisance du personnel qui, malgré la présence de 40 spécialistes et généralistes,  rares sont les spécialités qui comptent plus d’un docteur. 11 techniciens et 83 infirmiers secondent ces docteurs.
Sur les huit ambulances dont dispose l’hôpital, sept sont entre bon et moins bon état. Considérant la distance qui sépare Dakhla du centre hospitalier le plus proche qui est celui de Laâyoune, à un peu moins de 600 km, la mise sur pied des nouveaux hélicoptères médicalisés, aurait dû commencer à Dakhla, nous dit un patient qui devait être évacué sur Marrakech et dont le périple durera quelque 24 heures. Ce qui est déjà exténuant pour quelqu’un en bonne santé. Qu’en sera-t-il pour un malade?
L’explosion démographique de la région devrait s’accompagner du développement des structures hospitalières adéquates et de l’augmentation des spécialistes afin d’éviter aux habitants les déplacements pénibles et coûteux vers des centres plus performants à l’intérieur du pays.

A.E.K.
Lundi 10 Février 2014

Lu 1405 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs