Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’honneur à la philosophie marocaine : Mohamed Sabila, parcours d’un philosophe engagé




L’honneur à la philosophie marocaine : Mohamed Sabila, parcours d’un philosophe engagé
Le dernier demi-siècle a connu un développement remarquable de la philosophie au Maroc, grâce à l'engagement professionnel et intellectuel d'un nombre important de personnalités philosophiques marocaines. Ainsi, la philosophie marocaine est passée du statut de consommatrice à celui de  créatrice et par rapport au Moyen Orient et à l´Occident. Ce fait permet de dire que cette philosophie a forgé un parcours original. Le nombre important de publications et d’auteurs marocains dans ce domaine en témoignent. Presque toutes les tendances philosophiques connues à l’heure actuelle sont représentées au Maroc. C’est dire que la pensée et l’esprit critique ont trouvé une atmosphère favorable pour se développer au Maroc. Qui dit critique, ne dit pas obligatoirement rejet, mais reconstruction de la pensée et de la culture sur des bases rationnelles et humaines.
Dr. Mohamed Sabila est l’une des figures philosophiques marocaines brillantes, qui ont influencé positivement la philosophie dans le monde arabe en général et au Maroc en particulier. Sa ligne directrice depuis les années 70 est de fonder les bases de la modernité philosophique et intellectuelle dans le tissu culturel marocain et arabe, selon une approche consciente, critique et responsable. La base de ce travail méticuleux est son ouvrage : « L’idéologie. Vers une conception d’ensemble », publié en 1993. Cette publication qui lui a demandé plus de 15 ans de labeur est la épreuve explicite de la maîtrise de sa discipline. C’est elle qui l’a conduit à sonder la pensée occidentale, à jeter les ponts vers la pensée arabe et à comprendre que la modernité philosophique est essentielle pour s’intégrer et agir dans le monde moderne, d’autant plus que les remparts de la pensée traditionaliste des pays arabo-musulmans, seront à moyen terme complètement battus en brèche par la modernité.
Ses champs d’action furent nombreux : philosophie politico-sociale, religion, sujets d’éducation, participation de la femme activement dans la société, etc. Son cheval de bataille fut le respect de l’opinion de l’autre et l’entrée en dialogue avec elle. Son arme fut la critique rationnelle, constructive et objective et la patience face aux « intrigues » de la pensée elle-même. Cette passion de philosopher, de l’utilisation de la raison, de la mise en question des cadres établis et de l’amour de la contemplation l’ont encouragé à tisser un réseau intellectuel autour de lui et à défendre l’enseignement de la philosophie dans les nouvelles facultés et les lycées marocains.
Le dialogue des cultures ne fut jamais un concept « vide de sens » dans sa pensée. Au contraire, la pratique sur le terrain de cette vertu philosophique l’a mené à maintes reprises et dans les pays musulmans et les pays occidentaux. Sa conviction que le monde peut vivre dans la paix, que les cultures peuvent se compléter, que les nations sont en majorité victimes de leurs régimes quand elles sont forcées de mener des guerres, se reflète dans plusieurs de ses textes.
La Faculté des sciences humaines Zaitoun de Meknès, département de philosophie, consacre au philosophe Mohamed Sabila, auteur entre autres de « Amchaj », Li Siyasa Bi Siyasa », Al Hadata wama Baad Al Hadata », Al Maghrib fi mouajahat Al Hadata », Madarat Al Hadata », un colloque intéressant les 20, 21 et 22 mai courant. Quatre axes  de sa pensée seront étudiés et discutés par un nombre important de penseurs et philosophes : son dialogue avec des penseurs occidentaux comme Marx, Freud, Fromm, Baudrillard, Scheigen, son dialogue avec des penseurs marocains tels que Laroui, El Aroui, Boutaleb, ses positions concernant la tradition, la modernisation, la modernité et la Postmodernité et le volet pédagogique de Sabila en tant que professeur.

Hamid Lechhab
Mercredi 26 Mai 2010

Lu 2027 fois


1.Posté par Alain Hussenot Desenonges le 07/03/2013 18:07
Bonjour,
je suis très intéressé par les idées de Mohamed Sabila. Je retrouve dans le résumé de sa pensée les auteurs que nj'ai étudié à la Sorbonne dans les les années 7O.
je viens de finir ma carrière de professeur de philosophie en Lycées de la Région parisienne, et consacre mon temps à l'écriture philosophique.
Je fais également un Blog de philosophie générale sur Internet, accessible à tous en entrant dans Google :
ALAIN HUSSENOT ou bien PHILOSOPHIE1. Ce Blog permet un échange libre d'opinions.
Je suis joignable aussi sur facebook.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs