Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'hommage du Camp Nou à Cruyff




"Gràcies Johan !" (Merci Johan): tel a été le message des 99.000 spectacteurs du Camp Nou samedi à l'égard de Johan Cruyff, ancien joueur et entraîneur emblématique du FC Barcelone, dont le décès la semaine dernière a profondément endeuillé le club catalan.
Minute de silence, vidéo d'hommage, "tifo" à la sortie des joueurs, minute d'applaudissements à la 14e minute pour célébrer le mythique N.14 néerlandais : les Barcelonais ont réservé un adieu émouvant à celui que le speaker du stade a présenté comme la "légende du club".
"Le public du Barça a été à la hauteur", a résumé l'entraîneur blaugrana Luis Enrique en conférence de presse.
Bref, il n'a manqué que la victoire pour que la fête soit complète, puisque les joueurs catalans se sont inclinés 2-1 à domicile dans le clasico face au Real Madrid, après avoir pourtant déclaré cette semaine qu'ils voulaient gagner pour Cruyff.
Mais d'autres images, plus collectives, plus émouvantes, auront tenu lieu de victoire.
Avant la rencontre, le public a brandi des milliers d'affichettes colorées pour composer une immense mosaïque dessinant les mots catalans "Gràcies Johan" et a repris a cappella l'hymne du club. 

Recueillement
Puis, une minute de silence, certes troublée par quelques cris, a permis de mesurer le recueillement du peuple blaugrana.
Les joueurs du Barça arboraient exceptionnellement un maillot portant les mots "Gràcies Johan" à la place habituelle de leur écusson de champion du monde des clubs. Et cette même mention figurait aussi en lettres géantes disposées sur la pelouse le long de la ligne de touche, face à la tribune présidentielle.
Avant la minute de silence, une vidéo d'hommage au mythique attaquant et entraîneur néerlandais a été diffusée sur les écrans géants du stade et longuement applaudie par le public.
En tribune d'honneur, le fils de Johan Cruyff, Jordi, lui aussi ancien joueur barcelonais, était présent, de même que sept anciens présidents du Barça, un beau symbole d'unité dans le deuil pour un club souvent en proie aux déchirures internes.
Le décès de Cruyff le 24 mars à l'âge de 68 ans a profondément endeuillé Barcelone, où le joueur (1973-1978) puis technicien (1988-1996) néerlandais a laissé une trace profonde, notamment en remportant en 1992 la première Coupe d'Europe de l'histoire du club.

Lundi 4 Avril 2016

Lu 865 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs