Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’histoire du cinéma: Cinéma muet




L’histoire du cinéma: Cinéma muet
Ce procédé primaire de narration est aussi celui adopté par les concurrents de Georges Méliès que sont Charles Pathé et Léon Gaumont. Les deux producteurs vont bientôt prendre un essor tel qu’ils se disputeront à eux seuls la domination du marché mondial de la production du film. Pour ce faire, leur production emboîte le pas des Lumière et de Méliès dont ils plagient en partie les productions mais consacrent aussi quelques innovations. Charles Pathé recrute Ferdinand Zecca en 1900. Le réalisateur connaît son premier succès avec Histoire d’un crime, qui comporte le premier flash-back de l’histoire du cinéma. Sa propre version de la Passion dont le tournage est achevé en 1905 assure la fortune de son employeur. Quant à Léon Gaumont, plus intéressé par la technique, il confie ses productions à sa secrétaire Alice Guy, sans doute la première réalisatrice du cinéma. Elle-même tourne une ambitieuse Vie de notre seigneur Jésus-Christ, employant jusqu'à trois-cent figurants et vingt-cinq décors, destinée à concurrencer La Passion de Zecca.
Le premier studio de production de film a été construit à Melbourne, en Australie par l'armée du salut en 1898 et The Story of the Kelly Gang, réalisé par Charles Tait, sorti en 1906. D'après la définition de la Cinémathèque française selon laquelle un long métrage est un film de plus de soixante minutes, ce film d'une durée de 60 à 70 minutes est le premier long métrage de l'histoire du cinéma. Ce film raconte l'histoire du bushranger Ned Kelly. Il a été projeté en Australie et en Grande-Bretagne.

Vers une économie structurée

En 1901, les deux frères Pathé commencent à fonder leur empire en construisant une usine phonographique à Chatou, ainsi que deux studios de cinéma, dont les films produits sont signés par le label « Pathé ». Dès lors, le succès grandira et ils feront construire près de deux cents salles dans le monde. En 1904, Pathé distribue 50 % des films diffusés en Europe et en Amérique.
 En 1905, les studios Gaumont firent leurs débuts :
 1905 : Gaumont construit un studio aux buttes Chaumont
 Apparition du premier Nickelodeon à Pittsburg
1906 : Fondation de la SCAGL destinée à créer un répertoire sur le répertoire français
 1907 : Pathé fait passer une circulaire pour cesser la vente des copies et instaure un système de location
 1908 : Pathé domine le marché américain
 Naissance du Trust aux Etats-Unis
1909 : Pathé possède cinq studios
 10 000 salles aux Etats-Unis et 300 en France
 Congrès des producteurs de films interdisant leur exploitation par les forains
1910 : Généralisation de la location
 Le Trust contrôle 57 % des salles aux Etats-Unis
1914 : Premières super-productions : Cabiria
1915 : Dissolution du Trust
(A suivre)

Libé
Lundi 6 Août 2012

Lu 186 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Spécial élections | Libé + Eté | Spécial Eté










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs