Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’heure de vérité a sonné pour le MAT




L’heure de vérité a sonné pour le MAT
Plus que deux jours qui nous séparent du coup d’envoi de la Coupe du monde des clubs qu’organise le Maroc du 10 au 20 du mois en cours. Un rendez-vous très attendu par  les amateurs du ballon rond du monde entier qui n’auront d’yeux, en cette fin d’année, que pour celui qui fait partie des trois nominés pour le meilleur joueur de la planète, Ronaldo. 
Une compétition qui connaîtra la participation, entre autres, du Moghreb de Tétouan, et qui aura pour mission de marcher sur les traces du Raja qui a réussi une bonne prestation lors de la dernière édition remportée par le club bavarois du Bayern de Munich. Une autre particularité de ce rendez-vous sportif, c’est qu’aucune des sept équipes participantes n’a remporté ce titre,  auparavant ce qui fait que les débats seront cranement disputés entre les différents protagonistes même si leurs chances de remporter le titre ne sont pas égales. 
Poursuivant notre couverture de cette manifestation et dans le cadre de notre présentation des clubs  qui y prendront part, nous parlerons aujourd’hui des Australiens du Western Sydney Wanderers et du MAT. 
1 : N’ayant vu le jour qu’en 2012 et vu son modeste palmarès, le club du Western Sydney Wanderers est pratiquement celui qui part avec le moins de chance de s’adjuger le titre. Vice-champion du A. League australien pour le compte de la saison 2013- 2014 et vainqueur de la Ligue des champions de l’AFC 2014, le club n’a que ces deux performances pour faire face à des adversaires plus coriaces, et si on ajoute à cela la petite crise qu’il traverse et qui est liée au côté financier, puisque les joueurs ont même menacé de renoncer au voyage au Maroc en raison du plafond salarial imposé à l’ensemble des équipes de l’A-League, les chances de réussir un bon parcours restent minimes.  Pour ce qui est de l’effectif, constitué dans sa majorité d’éléments âgés de plus de 24 ans, sa force réside dans le fait que les joueurs ont assez d’expérience pour jouer les rabat- joie à tous ceux qui les prennent pour la petite équipe du tournoi. Comptant sur une ossature formée du gardien Ante Covic, Nicolai Topor Stanley et le buteur mark Bridge, Tony Popovic, l’entraîneur de l’équipe se dit confiant quant à la capacité de ses joueurs à relever le défi. Quant au gardien Ante Covic qui sait que le vainqueur du match de son équipe contre les Mexicains de Cruz Azul le 13 décembre à Rabat affrontera  le Real Madrid, il n’a pu s’empêcher de déclarer : "C'est très excitant. On peut difficilement faire mieux que ce qu’on a réalisé", et d’ajouter :"Il y avait des fois lors de cette Ligue des champions où nous étions probablement les seuls à croire en nos chances, alors que tout le monde nous voyait éliminés…C'est d'ailleurs un état d'esprit que je n'ai jamais vécu à un tel degré d'intensité dans ma carrière. Je sais déjà que lorsque je parlerai des Wanderers à mes petits-enfants, je n'en parlerai pas comme des autres clubs que j'ai connus. Cette équipe est vraiment spéciale". 
2 : C’est ce mercredi que le représentant du Maroc, le Moghreb de Tétouan, fera son entrée dans les annales de la Coupe du monde des clubs. Un rendez-vous avec l’histoire que le club ne doit sous aucun prétexte rater. Ayant été sacré champion du Maroc à deux reprises, en 2012 et 2014, le club entraîné par Aziz El Amri a du mal à retrouver ses marques ces derniers temps.  6e au classement général au terme de la 11e journée du championnat national de football, le club totalise 14 points, enregistrant 3 victoires, 5 nuls et 3 défaites dont la dernière remonte à jeudi dernier quand il s’est fait battre sur son propre terrain par le KACM. 
Malgré cette situation que le président Abroune considère comme étant un simple passage à vide, toutes les composantes du club sont conscientes de la taille de l’enjeu et de l’importance de réussir un bon parcours, surtout que le Raja a honoré son engagement lors de la précédente édition et que tous les Marocains attendent un autre exploit de ce club qui a les moyens et l’effectif pour atteindre cet objectif. 
Concernant l’effectif, l’un des meilleurs hommes d’Aziz El Amri, Zouhair Naim a déclaré, entre autres, que la clé de cette participation reste la victoire, mercredi prochain, face à l’Auckland City lors du match d’ouverture, ajoutant que le souhait de tout le groupe est de réussir une bonne prestation qui donnera une bonne image du football marocain. Dans ce sens, Joseph Blatter a déclaré être " impatient de voir évoluer le représentant marocain, le Moghreb Athlétic Tétouan, et de voir s'il peut aller aussi loin que le Raja de Casablanca l'an dernier.”
 

Khalil Benmouya
Lundi 8 Décembre 2014

Lu 521 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs