Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’hécatombe se poursuit : Des victimes de la route à Khouribga et Tanger




L’hécatombe se poursuit : Des victimes de la route à Khouribga et Tanger
Une personne a trouvé la mort et quatre autres ont été blessées, dont deux grièvement, dans trois accidents de la circulation survenus en trois heures dans le périmètre urbain de Khouribga durant la nuit de mercredi à jeudi.
L’accident mortel s’est produit vers 23h00 sur la Route nationale 302 Oued Zem-Casablanca entre une camionnette et une voiture légère. Les deux véhicules sont entrés en collision frontale, tuant le conducteur de la voiture.
Les deux autres accidents se sont produits au centre ville entre des voitures et des motocyclettes. L’un a fait deux blessés légers et l’autre deux blessés graves, le conducteur d’une moto et sa passagère, qui ont été évacués sur l’Hôpital Hassan II, respectivement pour blessures graves et fracture à la jambe.
Une enquête a été ouverte pour élucider les circonstances de ces accidents.
Le Nord du Royaume n’a pas été épargné lui aussi par l’hécatombe des accidents. Trente trois personnes ont été blessées dont quatre grièvement, dans un accident survenu mercredi après-midi sur l’autoroute reliant Tanger à Asilah.
L’accident, dont les causes restent indéterminées, s’est produit à hauteur de Oued Tahaddart, quand un autocar assurant la liaison Tanger- Casablanca est entré en collision avec un camion.
Aussitôt avertis, les éléments de la protection civile se sont rendus sur les lieux de l’accident pour l’évacuation des blessés vers l’Hôpital Mohammed V à Tanger alors que le reste des passagers ont été pris en charge par les autorités locales pour leur acheminement vers la ville de Tanger.
Par ailleurs, du côté de la capitale spirituelle, quelque 37 personnes ont été tuées et 2040 autres blessées, dans 1516 accidents de la circulation survenus en périmètre urbain de Fès durant l’année 2009, apprend-on jeudi de source policière.
Ces accidents qui ont enregistré une hausse de plus de 50 pc, en comparaison avec l’année 2008, sont principalement dus à l’excès de vitesse, à la circulation en sens interdit, au dépassement non autorisé et au non-respect du code de la route, précise-t-on de même source.
Selon le service des accidents de la route relevant du 2-ème district de la préfecture de police Dar Dbibegh, plus de 1.000 contraventions ont été également soumises à la justice en 2009, dans le cadre du contrôle et de répression des infractions au code de la route.
Par ailleurs, plusieurs projets dont l’élargissement et le renforcement des routes, ont été programmés au sein du périmètre urbain de la ville et au niveau de la région de Fès, dans le cadre du plan stratégique intégré d’urgence de sécurité routière. 

MAP
Vendredi 8 Janvier 2010

Lu 890 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs