Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’extrême gauche a décliné l’offre politique : Une déclaration commune de l’USFP, PPS, FFD, PS et gauche verte la semaine prochaine




Les retrouvailles ramadanesques de la gauche vont très probablement résister à la rentrée politique. Lundi 29 août, et après s’être rencontrés une première fois la semaine passée, l’USFP, le PPS, le FFD, le PS et la Gauche verte se sont à nouveau réunis, accueillis par leur hôte, Thami El Khyari, le leader des forces du front démocratique. Les retrouvailles sont loin d’être conjoncturelles et la perspective électoraliste est balayée d’un revers de la main. « Attention, il ne faut pas s’y méprendre. Une telle initiative de la gauche s’inscrit dans l’après 25 novembre. Les cinq partis que nous représentons affichent une volonté résolue à construire ensemble. C’est une  initiative qui vise le moyen terme et qui mûrira en fonction de la situation politique du pays et, surtout, de la maturation des relations entre les partis de la gauche. Nous allons vivre une année entière d’élections. C’est une manière de rétablir la confiance entre les différents partenaires de la gauche », explique M’Hamed Grine, membre du conseil de la présidence du PPS.
Une déclaration commune de ces cinq formations politiques dont le but avoué est de faire de la gauche « un acteur et non plus un témoin des changements politiques que vit le Maroc » est attendue après l’Aïd Al Fitr, en tout début de semaine prochaine. Le texte devrait mettre l’accent sur l’opportunité de relancer la concertation entre les différentes composantes de la gauche et définir des actions communes. Une sorte d’énoncé de principes qui explique les raisons de cette initiative des principales composantes de la gauche marocaine et qui en annonce les perspectives politiques. Tous en sont convaincus : la gauche a une responsabilité historique dans la mise en œuvre de la Constitution et sa sauvegarde contre tout dévoiement.  Une charte commune est également au programme, elle sera soumise au débat aux militants de l’USFP, du PPS, du FFD, du PS et de la Gauche verte. Une commission a d’ailleurs été formée et s’est déjà mise à l’ouvrage pour, entre autres, identifier les actions communes mais symboliques que ces cinq partis pourraient entreprendre pour envoyer des signaux à une population qui ne croit pas au politique. Exemple, un code de bonne conduite pendant la campagne électorale est sérieusement envisagé par ces formations politiques. 
« En fait il s’agit pour nous de tirer les enseignements des expériences passées en faisant preuve d’un réalisme audacieux. L’aboutissement du processus de réformes et la mise en œuvre saine et démocratique de la constitution ne peuvent se faire sans une gauche forte et unie. Nous évoluons dans un contexte arabe marqué par des ruptures profondément systémiques suite aux soulèvements populaires contre les dictatures en place. Cette aspiration profonde à la liberté et à la démocratie fait partie du patrimoine de la gauche. 
 La gauche marocaine mais aussi la gauche dans le monde arabe doivent à mon sens rechercher un renouveau à travers le Printemps arabe », fait valoir Habib El Malki, membre du Bureau politique de l’USFP.
Si cette initiative d’une partie de la gauche marocaine clame son ouverture aux autres composantes situées à gauche et à l’extrême gauche de l’échiquier, elle a ses refuzniks et ses partisans des calculs étroits. Ainsi, le PSU, le PADS et  le CNI ont décliné cette offre politique et opposé un niet à l’initiative. Un refus plutôt attendu sachant que ces trois partis ont appelé au boycott du référendum constitutionnel. Contacté également, le parti travailliste préfère, lui, se consacrer aux échéances électorales. 
Toujours est-il que les consultations se poursuivent, assurent les dirigeants de l’USFP, du PPS, du FFD, du PS et de la Gauche verte. Leur prochaine réunion aura lieu courant septembre. 

Narjis Rerhaye
Mercredi 31 Août 2011

Lu 679 fois


1.Posté par Forum de la societe civile de tanger le 31/08/2011 21:22 (depuis mobile)
دورة تكوينية لمراقبي الانتخابات القادمة بطنجة


إعلان للعموم

يعتزمُ «منتدى فعاليات المجتمع المدني بولاية طنجة» تنظيمَ دورة تكوينية خاصة بإعداد مراقبين للانتخابات القادمة.
فالمطلوب ممّن يعتبرُ نفسَه مُؤهَّلاً لهذه المهمّة التّطوُّعية، وبالتالي راغبًا في هذا التكوين، أن يُعبّر عن رغبته عبر البريد الإليكتروني التالي: observateurforum@gmail.com ، على أن يُدلي أيضًا بالمعلومات التالية: الاسم، تاريخ الازدياد، المهنة، العنوان، الإيميل، ومعلومات عن انتماءاته الجمعوية والسياسية (إن كانت).

الهدفُ من هذا التدريب هو:

1 ـ أن يطّلع المتدرّب على الإطار القانوني للمهّمة التي سينجزُها بشكل تطوُّعي للمنتدى،
2 ـ أنْ يتقيّد بالقانون في تتبُّع مراحل الانتخابات وصياغة تقاريره إلى المنتدى،
3 ـ أن يتتبّع كل مراحل الانتخابات، وهي: قبل الانتخابات، أثناء الحملة الانتخابية (وفيها الإشهار السياسي، وتتبُّع ما يُنشر، الخ)، بعد إعلان النتائج.
وسينشرُ المنتدى في وسائل الإعلام المتاحة له، أبرزَ الملاحظات التي يكونُ قد سجَّلَها المراقبون. وفي ضوء هذه الملاحظات سيقومُ بتقييم الانتخابات في مُستوياتها الجزئية والعامة.
هذه المراقبة آليةٌ قانونية تمارسها كلُّ كُبريات الديمقراطيات في العالم، وبها نستطيعُ جميعا حماية صوت الناخب وبالتالي بناء مستقبل أفضل لوطننا.

الاتصال بالمنتدى في الإيميل التالي: 
observateurforum@gmail.com

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs