Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’expérience du Maroc en matière de mutualité mise en lumière à Porto


Participation d’Abdelmoula Abdelmoumni au XIIème Congrès portugais du mutualisme



Les spécificités de l’expérience marocaine dans le domaine de la mutualité ont été présentées, vendredi à Porto, par le président de la Mutuelle générale du personnel des administrations publiques (MGPAP), Abdelmoula Abdelmoumni. 
Intervenant dans le cadre du XIIème Congrès national du mutualisme organisé par l’Union des mutuelles portugaises (UMP) en célébration de 720 ans de mutualité au Portugal, il a mis en exergue les grandes étapes de l'histoire de la mutualité au Maroc qui a vu sa naissance à partir du début du XXème siècle par la création de la première mutuelle en 1919 puis la création en 1948 de la CNOPS en tant qu’organe fédérateur du secteur. 
Le système est financé par les cotisations des adhérents et se démarque complètement des entreprises commerciales ou étatiques, a-t-il expliqué lors de cette rencontre qui a pris fin samedi dernier. 
Dans un souci d’élargir la protection sociale à toute la population, l’Etat marocain a mis en place, à partir du 18 août 2005, l’Assurance maladie obligatoire (AMO) qui comporte deux régimes : le Régime obligatoire qui est destiné aux fonctionnaires et aux salariés, aux retraités, aux étudiants ainsi qu’aux libéraux et le Régime d’assistance médicale pour les démunis (RAMED) qui vise essentiellement les personnes  qui n’ont aucune ressource, a-t-il indiqué. 
L'AMO, instaurée en 2005, a profité ainsi à 38% de la population, a noté Abdelmoula Abdelmoumni, ajoutant que 9 millions de personnes ont bénéficié du RAMED depuis 2012, dont 288.000 étudiants et environ 25.000 migrants. 
Il a de même passé en revue l’expérience de la MGPAP, qui est aujourd’hui présente dans toutes les régions et même dans des villages du Royaume à travers 29 délégations et 47 bureaux de proximité, notant que les prestations fournies par la mutuelle englobent un remboursement complémentaire, des prestations de prévoyance mais aussi des prestations directes dans le cadre des œuvres sociales et sanitaires. 
Abdelmoula Abdelmoumni, qui est également président de l’Union africaine de la mutualité (UAM), a  indiqué que l’UAM, dont le siège est basé à Rabat, regroupe des mutuelles de santé africaines avec pour objectif notamment d’améliorer l’accès aux soins de santé des populations africaines et d’améliorer les indicateurs de santé. 
Cette organisation, composée d’une vingtaine de pays, vise aussi à fédérer le mouvement mutualiste et mener des actions de plaidoyer auprès des gouvernements pour renforcer le cadre juridique mutualiste, a-t-il souligné, évoquant le cas de certains pays africains membres. 
Le Congrès du mutualisme portugais se penche, deux jours durant, sur le thème “L'économie sociale en matière d'innovation, les domaines d’intervention, les défis et les stratégies de coopération”. 
Selon les données de l'Union des mutuelles portugaises, 25 % de la population portugaise bénéficie des services des mutuelles, principalement dans les domaines de la santé et de la protection sociale.

Libé
Mardi 11 Juillet 2017

Lu 1090 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs