Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’ex-roi Sihanouk est mort, vive le Premier ministre


Hun Sen l’homme fort du pays



L’ex-roi Sihanouk est mort, vive le Premier ministre
Avec l’incinération de Norodom Sihanouk, le Cambodge a perdu la figure charismatique qui le symbolisait le mieux, mais cette disparition ne modifie pas dans l’immédiat les luttes de pouvoir: l’homme fort du pays demeure, plus que jamais, le Premier ministre Hun Sen. Depuis son décès en octobre, le pouvoir a rendu hommage à celui qui a été tour à tour roi, Premier ministre, chef d’Etat, puis de nouveau roi. Avant d’abdiquer en faveur de son fils Sihamoni, en 2004. Portraits affichés dans la rue, retour du corps depuis Pékin en grande pompe, diffusion en boucle d’images à la télévision: les cérémonies «ont nécessairement eu un effet de mobilisation nationale», résume l’historien Hugues Tertrais. Mais le pays ne connaît pas pour autant de vide politique, tant Sihanouk avait préparé son départ. Les analystes décrivent ainsi une alliance politique qui le liait à Hun Sen, pour que le premier restaure un trône sans pouvoir réel pendant que le second dirigeait le pays.
«Ce binôme politique improbable était un montage politique», poursuit Tertrais. «Comme Norodom Sihanouk a passé la main relativement tôt à Sihamoni, la formule est restée ce qu’elle était, même si Sihamoni n’a pas l’aura de son père».
Ce dernier, âgé de 59 ans, était ambassadeur du Cambodge à l’Unesco à Paris lorsque son père l’a appelé à prendre le trône. Décrit comme déconnecté des enjeux du pouvoir, amateur de danse, il n’aurait rejoint Phnom Penh qu’à contre-coeur. Et il n’a témoigné d’aucune volonté de s’approprier un rôle autre que symbolique.
«Sihamoni n’a aucune liberté d’action», souligne David Chandler, historien spécialiste du Cambodge. «Il est admirable et astucieux mais sans ambition et apolitique. Il n’a jamais voulu être roi. Hun Sen, par précaution, l’a grosso modo enfermé dans une boîte»

Libé
Mercredi 6 Février 2013

Lu 154 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs