Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’étau se resserre sur le KACM


Le président Marbouh attaqué et la démission de Benabicha rejetée



La situation du KACM s’est aggravée suite à sa défaite, à domicile vendredi soir, lors du match retard de la 23e journée du championnat national de football Botola Maroc Telecom, face au DHJ par trois buts à un. Une défaite qui n’arrange nullement les affaires du club marrakchi qui avait besoin des trois points de la partie pour espérer jouer le restant des matchs avec plus de sérénité. 
Une défaite suite à laquelle Hassan Benabicha, atterré, a annoncé sa démission lors de la conférence de presse d’après match, avant de revenir sur sa décision, quelques minutes plus tard, suite à l’intervention des composantes du club qui lui ont exprimé leur soutien. 
Une rencontre qui a failli tourner au vinaigre à la mi-temps quand des supporters ont attaqué le président Mouhcine Marbouh, qui n’a dû son salut qu’à l’intervention d’agents d’autorité qui sont parvenus à calmer les esprits à temps.
Pour ce qui du match, même les Doukkalis ne rêvaient pas d’un scénario pareil, puisqu’à la 28ème minute, Noureddine Brahim, l’arbitre de la rencontre, accorde un penalty et expulse en même temps le défenseur Kouyaté pour faute commise sur un attaquant. Hadraf se charge de sa tranformation et donne l’avantage aux siens. 
Quatre minutes plus tard, Nanah profite d’un malentendu de la défense locale et inscrit le deuxième but avant que son coéquipier Azarou, ne marque un troisième à la 38e minute.  En seconde période, les locaux ont essayé de revenir dans le match mais en vain puisque les Jdidis ont réussi à gérer le match à leur rythme. Toutefois, à la 58e minute, sur une action personnelle, Brarou réduit le score en inscrivant l’unique but du KACM.
Après cette défaite, le KACM végète à la dernière place du classement général avec 25 points, enregistrant 13 défaites, 7 nuls et seulement 6 victoires, et comptant encore un match retard contre le Hassania d’Agadir. 
Au terme de cette rencontre, Abderrahim Talib a déclaré que son équipe a disputé un vrai match de barrage, qu’il ne rêvait pas d’un scénario pareil, un penalty et une expulsion dès le début de la partie et qu’il était venu chercher les trois points à Marrakech. Cette victoire, selon lui, est synonyme de maintien, ce qui lui permettra de donner l’occasion à de jeunes joueurs  pour exprimer leur talent lors des prochains matchs.
De son côté, Hassan Benabicha a surpris tout le monde en annonçant sa démission lors de la conférence de presse, déclarant que sa présence à la tête du KACM ne ferait qu’aggraver la situation du fait qu’il ne sait plus quoi faire pour sauver l’équipe. 


Libé
Lundi 16 Mai 2016

Lu 715 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs