Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'essor de l'économie solidaire au Maroc mis en exergue






L'hebdomadaire "Jeune Afrique" a mis la lumière, dans sa dernière livraison, sur l'essor de l'économie solidaire au Maroc, qui se traduit notamment par le développement en cours des filières des produits de terroir. Dans un dossier consacré au développement local et régional au Maroc, l'hebdomadaire relève que les produits du terroir font désormais l'objet d'une stratégie nationale de distribution, qui a permis à certaines spécialités locales d'acquérir une notoriété internationale.
Cette stratégie, qui vise à faire des produits du terroir un levier du développement économique et social pour les régions du Maroc, a ouvert de nouveaux marchés pour des produits autrefois cantonnés à une utilisation locale et traditionnelle, souligne la publication.
Partie intégrante du Plan Maroc Vert, cette stratégie de valorisation des terroirs commence à donner ses fruits, affirme le magazine, ajoutant qu’elle a apporté de la visibilité aux petits agriculteurs, qui mutualisent de plus en plus leurs efforts et leur production en créant des coopératives spécialisées.
A cet égard, Najib Mikou, directeur général de Maroc Taswiq, l'établissement public chargé de la commercialisation de ces produits, indique, dans une déclaration à "Jeune Afrique", que seulement 4.000 coopératives avaient été créées au Maroc depuis l'Indépendance jusqu'à 2007, alors qu'entre 2007 et 2014, quelque 10.000 coopératives ont été recensées, soit deux fois plus en sept ans qu'en cinquante ans.
Il existe plus de 200 produits agroalimentaires de terroir au Maroc, mais ils ne contribuent qu'à peine 1% du PIB, contre 14% pour la France, précise la publication. Pour M. Mikou, ce chiffre montre tout le potentiel de développement pour le secteur, mettant en exergue le rôle de Maroc Taswiq dans la commercialisation des produits de terroir, à travers le contournement des réseaux des intermédiaires pour faire en sorte que le travail des petits producteurs soit mieux rémunéré.
Dans ce sens, "Jeune Afrique" met l'accent sur l'ouverture par Maroc Taswiq de magasins solidaires à Casablanca, Agadir, Mohammedia et Béni Mellal, qui seront suivis par d'autres implantations dans plusieurs autres villes du Royaume.
Les magasins de Maroc Taswiq ont également pris d'assaut le créneau du commerce électronique, note l'hebdomadaire rapportant que l'établissement a lancé une plateforme réservée aux consommateurs locaux et deux autres destinées à la vente à l'étranger, livrant des produits marocains dans 220 pays.

Libé
Vendredi 7 Août 2015

Lu 890 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs