Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’escrime nationale malmenée par les siens


Le président de la FRME appelé à fournir des explications



L’escrime nationale malmenée par les siens
Le torchon brûle de plus belle entre les membres de la Fédération Royale marocaine d’escrime. Chaque jour apporte son lot de désolation pour ce sport qui peine à trouver le chemin du salut tant que les querelles persistent et continuent à ravir la vedette.
Après l’épisode du cambriolage des locaux de l’instance fédérale sis au Complexe Mohammed V à Casablanca et l’audition du président de la FRME, Youssef Fathi, par le directeur des sports au département de la Jeunesse, la famille de l’escrime se met de nouveau sous les feux de la rampe. Cette fois-ci, l’actualité est faite par le vice-président de la FRME, Zouhir Bouchto et le tireur marocain, Ali Lahoussine Xavier qui ont jugé bon qu’il était temps de passer à l’acte et de vider leur sac.
A ce propos, Zouhir Bouchto a adressé une lettre au président de la FRME dans laquelle il évoque l’initiative personnelle prise par M.Fathi de convoquer (22 décembre 2012) et de reporter (29 décembre 2012) l’assemblée générale de l’appareil fédéral. Et de préciser que «les membres fédéraux doivent impérativement se réunir pour  approuver les bilans financier et moral, avant de se mettre d’accord sur la date de la tenue de l’assemblée. De même, les clubs doivent recevoir lesdits bilans ainsi que la date choisie 15 jours avant la tenue de l’assemblée».
Rien de cela n’a été fait, sauf que d’après notre source, le président de la FRME vient d’annoncer la date du 6 mars pour la tenue de l’assemblée. Une AG qui risque de capoter, voire d’être de nouveau ajournée pour vice de forme.
Dans ce courrier, le vice-président de la FRME interpelle le président Fathi à donner «des explications concernant les encaissements en devise étrangère dont le montant total est de 31.500 euros, et qui ne sont pas évoqués dans le bilan financier ».
La lettre fait état également du chômage technique des escrimeurs marocains qui attendent l’entame des épreuves du championnat, sachant que «tous les clubs s’entraînent sans couverture d’assurance, suite à votre non validation des bordereaux».
Au sujet des tireurs marocains évoluant à l’étranger, M.Bouchto rapporte dans son courrier que ces derniers «ont été privés de représenter le Royaume lors des différentes manifestations sportives internationales, à cause de leurs non-enregistrement par vos soins auprès de la FIE et des organisateurs». Et de surenchérir que «ces escrimeurs vous ont contacté à maintes reprises sans pour cela avoir une réponse de votre part».
Par ailleurs, Ali Lahoussine Xavier, qui compte deux participations aux Olympiades, a saisi, lui, M.Erraji, responsable à la direction des sports chargée de l’escrime. Celui-ci n’a pas manqué de faire part dans son courrier de «son étonnement, voire de ses interrogations tant sur le plan sportif que financier». Soulignant qu’il doit une somme de 3000 euros à la Fédération, montant qui «tient compte uniquement du coût du matériel, des indemnités journalières, ainsi que la prime aux résultats pour 2012».

Mohamed Bouarab
Vendredi 22 Février 2013

Lu 297 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs