Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’équitation à l’honneur pour entamer les Special Olympics à Ifrane

Bidouane et Benazzi sont venus encourager les athlètes




L’équitation à l’honneur pour entamer les Special Olympics à Ifrane
Première journée bien chargée et pour les participants et pour les organisateurs de la 8ème édition des Jeux nationaux Special Olympics Morocco en faveur des athlètes en situation de handicap mental. A tout seigneur tout honneur, la compétition a  été lancée avec les épreuves d’équitation qui se sont déroulés dans la matinée dans La Prairie.
La compétition a été entamée par une première phase de sélection qui consiste à évaluer le niveau de chaque participant afin de le faire concourir dans la catégorie qui lui convient le mieux : 1, 2 ou 3. Pour rappel, cette discipline a été introduite en 1994, dès la création de Special Olympics. A signaler la présence remarquée lors de ces épreuves de Nezha Bidouane, championne d’athlétisme et du rugbyman Abdelatif Benazzi. Pour les organisateurs, l’épreuve de l’équitation n’a cessé de progresser depuis la création de ces Jeux. Le niveau de la compétition équestre est en constante amélioration, grâce à l’expérience acquise au fil des ans par les cavaliers et les encadrants. Cela leur permet aujourd’hui de participer aux compétitions à l’échelle nationale et de la région MENA.
En parallèle, les athlètes des 14 autres disciplines (athlétisme, football, tennis, natation, boxe, badminton, tennis de table, haltérophilie, volley-ball, cyclisme, gymnastique, hockey, natation, handball) ont passé la première étape d’évaluation qui consiste à connaître le niveau de chaque participant afin de le faire concourir dans la catégorie qui lui sied.  Il faut dire que la réussite de ces Jeux nationaux Special Olympics en faveur des athlètes en situation de handicap mental repose essentiellement sur l’encadrement, la participation des parents et le bénévolat des associations dans ce domaine et la mobilisation des volontaires. On compte parmi les bénévoles : 30 étudiants de l’Université Al Akhawayn, 30 scouts de la Fédération nationale de scoutisme marocain, 30 membres du Corps de la Paix et 14 anciens athlètes en situation de handicap. Ces derniers ont été d’un grand soutien pour les jeunes sportifs. Grâce à leur expérience et à leur palmarès, les anciens athlètes sont une réelle source d’inspiration pour les participants et leurs familles.
Avant le lancement des jeux, les volontaires ont suivi un cycle de formation pour leur permettre d’assurer leur mission dans les meilleures conditions. Plusieurs réunions préalables ont également été organisées afin de définir les tâches de chacun et garantir une coordination efficace entre les différents acteurs.

Kamal Mountassir
Samedi 28 Septembre 2013

Lu 1354 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs