Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’équipe nationale des locaux affronte dimanche la Mauritanie à Casablanca

Youssef Rabeh et Abdessamad El M’barky rappelés sous les feux de la rampe et première sélection de Mohamed Ounajem




L’équipe nationale des  locaux affronte dimanche la Mauritanie à Casablanca
L’équipe nationale du Maroc A’, ou CHAN pour d’autres, sous la houlette de  M’Hamed Fakhir rencontrera pour sa seconde prestation amicale, l’équipe nationale de Mauritanie dimanche à 19 heures au Complexe Mohammed V à Casablanca. On s’en souvient lors du dernier engagement FIFA, début septembre, les Nationaux, à El Jadida avaient pris le meilleur (3-0) sur le Tchad. 
Depuis, et en l’espace d’un petit mois bien des choses ont changé puisque ce sont pas moins d’une dizaine d’éléments ayant participé à cette dernière confrontation à El Jadida qui ne seront pas présents à Casablanca devant un public connaisseur qui pas charmé par la prestation offerte n’en demeure guère acquis.
Pour les changements, quatre joueurs ont rejoint les A’, Achchakir, El Yousfy, Hadraf et Karouchy et d’autres pour blessures, méformes ou autres raisons, à l’image des Rajaouis, Belmaalem ou Abourezzouk pas convoqués. Le coach national des A’ les ayant remplacés par de nouveaux joueurs tel que d’exemple le Zayani Ounajem ou par le retour du Rifain Abdessamad El M’barky ou encore le revenant Youssef Rabeh, deux éléments pétant actuellement la forme, pétris de talents et qui plus est, ont l’air de s’être assagis aux yeux de Fakhir qui à l’occasion leur donne là, une belle chance de redorer leur blason en accédant à l’anti chambre des A. A eux donc de la saisir.
Cela étant, pour jouer la Mauritanie qui vient tout juste de nommer (7 octobre) un nouvel entraîneur en la personne du Français Corentin Martins, ex-joueur du Deportivo La Corogne et pote à Naybet mais aussi directeur sportif de Quimper et de Brest, Fakhir devra se passer des services de deux de ses buteurs lors de Maroc-Tchad, Abourezzouk et Hadraf, deux joueurs aux destinées opposées, l’un, le Doukkali ayant fait un pas de plus vers des lendemains meilleurs tandis que le second ayant une fois de plus plongé dans la méforme. 
Mais qu’on se le dise, l’ensemble à M’Hamed n’en perd pas pour autant en qualité, car au regard des convoqués, ce ne sont pas les talents qui viennent à manquer. Dans l’ensemble dont l’ossature est composée en majeure partie de joueurs du MAT, du DHJ, du RCA et de l’ASFAR, les dispositions naturelles personnelles et collectives ne demandent qu’à s’exprimer et de plus l’adversaire, jeune et désireux de se refaire, s’y prête. Bonne chance à nos A’, c’est tout le mal qu’on leur souhaite. 

Mohamed Jaouad Kanabi
Samedi 11 Octobre 2014

Lu 679 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs