Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’équipe du Maroc a évité une défaite presque synonyme d'élimination


La presse
africaine a été unanime



L’équipe du Maroc a évité une défaite presque synonyme d'élimination
Les Lions de l'Atlas ont évité une défaite presque synonyme d'élimination lors de leur match face au Cap-Vert (1-1) mercredi pour le compte de la 2ème journée du groupe A de la Coupe d'Afrique des nations (CAN-2013) de football, grâce à une frappe victorieuse de Youssef El Arabi (78è), rapportent, jeudi, les médias africains.
L'international marocain, Youssef El Arabi a intelligemment inscrit le but d'égalisation et sauvé les siens, après un bon débordement de son coéquipier Abdelaziz Barrada, indique le portail "Afrik.com".
Les Lions de l'Atlas l'ont échappé belle. Les Marocains ont failli connaître une défaite retentissante face au Cap-Vert, avant de s'en tirer presque miraculeusement avec le point du nul sur la pelouse du Moses Mabhida Stadium de Durban (1-1), note la même source, relevant que le premier but des Requins Bleus en CAN, représente une réalisation qui venait récompenser l'engagement des hommes de Luis Antunes.
Les Marocains s'en sortent bien vu la tournure de la rencontre et peuvent même s'estimer heureux de sortir de cette confrontation avec un point, face à des Requins Bleus qui, avaient déjà accroché à leur tableau de chasse les Lions Indomptables du Cameroun, lors des éliminatoires de la compétition, écrit le quotidien sud-africain "The New Age".
L'autre quotidien local, "Durban Daily News", rapporte que les Capverdiens se consoleront malgré tout en se disant qu'ils auront leur destin entre leurs mains lors du dernier match de cette poule A face à l'Angola. Le Maroc, de son côté, qui jouera contre l'Afrique du Sud verra sa mission beaucoup plus compliquée.
Et d'ajouter qu'après avoir fait chuter le Cameroun d'Eto'o en qualifications et avoir tenu la dragée haute à l'Afrique du Sud (0-0), lors du match d'ouverture, les coéquipiers du Lillois Ryan Mendes, novices en Coupe d'Afrique, ont failli réaliser la première grosse sensation du tournoi face à des Marocains une nouvelle fois très décevants.
De l'avis d'autres publications, comme Jeune Afrique, l'exploit aurait pu être immense pour le Cap-Vert, une nation considérée comme l'une des plus faibles du plateau. Mais en étant encore en vie après deux matches, elle a d'ores et déjà réussi sa CAN-2013. Pour les Lions de l'Atlas, les craintes apparues contre l'Angola (0-0) se sont justifiées et ils devront maintenant se défaire des Bafana Bafana devant leur public, dimanche, pour espérer atteindre le Top 8. Autant dire que la tâche paraît délicate, leur prestation d'ensemble faisant surtout redouter un nouveau retour à la maison rapide comme en 2012.

MAP
Samedi 26 Janvier 2013

Lu 713 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs