Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’époux de Sakina de Jil Jilala, Ahbad El Filali, plagié en Allemagne




L’époux de Sakina de Jil Jilala, Ahbad El Filali, plagié en Allemagne
Le chanteur marocain Mustapha Ahbad El Filali, conjoint de la célèbre Sakina de Jil Jilala, accuse un groupe de musique allemand,  appelé « Dissidenten », de violation des droits d’auteur et d’atteinte à la propriété intellectuelle pour avoir usurpé deux titres intitulés «Aich Raghid» (Vie aisée) et  «Layl wa nass»  ( Nuits et gens).  Selon Mustapha Ahbad, les musiciens allemands ont traduit les paroles de ces chansons et les ont exploitées en toute illégalité, et ce 28 ans durant, sous les appellations «Berlin Beduins» (Bédouins de Berlin) et «Out of this world» (Hors de ce monde). Pour rappel, ce groupe avait déjà animé des spectacles au Maroc, notamment dans le cadre du «Festival Mawazine» et «l’Boulevard».
Mustapha Ahbad confirme que la propriété intellectuelle est bel et bien protégée par le  Bureau marocain des droits d’auteur (BMDA). Il affirme, par ailleurs, avoir entamé  des poursuites judiciaires contre ledit groupe, au Maroc comme en Allemagne, au motif de pillage et d’exploitation illégale de textes et mélodies sans autorisation ni licence.  
Décidé d’aller jusqu’au bout, et afin de bénéficier d’un soutien officiel, Mustapha Ahbad a été reçu, en compagnie de sa femme Sakina, par le ministre de la Culture, Mohamed Amine Sbihi. Ce dernier a indiqué que son département s’est porté partie civile, tout en lui exprimant son soutien. Car, selon lui, dans cette affaire, il s’agit d’une question de protection du patrimoine culturel 
national.  
 
 

Mehdi Ouassat
Samedi 5 Avril 2014

Lu 1517 fois


1.Posté par jawad le 06/04/2014 17:48
Il n' ya pas que la culture marocaine qui est pillée. Une société israélienne vend des prpduits cosmétiques avec le nom huile d'argan marocaine sur les embalages de ses produits. Et ce n'est proablement pas le seul cas. Alors que les pays d'Europe protège avec force la dénomination de leur produits locaux, au Maroc le gouvernement laisse faire des sociétés étrangères qui tirent profilt de l'image du Maroc en toute impunité et sans reverser le moindre redevance.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs