Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’envolée des prix continue d’étouffer les ménages

Produits alimentaires, logement, eau, électricité et enseignement accablent le panier de la ménagère




Les ménages marocains continuent d’être tenus par la gorge. C’est en tout cas, le sentiment ressenti suite à la lecture de la note portant sur  l’indice des prix à la consommation (IPC) du mois de septembre publiée par le Haut-commissaire au plan. Et même si cette dernière se veut rassurante notamment en nous renseignant sur une stagnation de cet indice au cours du mois de septembre, une comparaison des variations annuelles ou encore des indices des neuf premiers mois de 2015 et 2014 est plutôt éloquente.
En clair, l’IPC a certes enregistré une stagnation, au cours de septembre dernier par rapport au mois précédent, suite à la hausse de 0,2% de l’indice des produits alimentaires et à la baisse de 0,1% de l’indice des produits non alimentaires. Toutefois, il a, tout de même, connu une augmentation de 1,8% au cours des trois premiers trimestres de l’année, la conséquence des hausses respectives de 2,8% en ce qui concerne les produits alimentaires et de 0,9% des produits non alimentaires.
«Comparé au même mois de l’année précédente, l’indice des prix à la consommation a enregistré une hausse de 1,6% au cours du mois de septembre 2015. C’est le résultat de la hausse de l’indice des produits alimentaires de 3,9% et de la baisse de celui des produits non alimentaires de 0,2%», fait ressortir le document soulignant que pour les produits non alimentaires, les variations oscillent entre une augmentation de 2,2% dans l’«Enseignement» et une autre de 2,3% dans les «Restaurants et hôtels». Quant aux produits alimentaires, pour cette même période, le HCP dévoile une hausse conséquente de 5,5% au niveau des «Boissons alcoolisées et tabac» et une autre significative de l’ordre de 3,7% en matière de «Produits alimentaires et boissons non alcoolisées».
La même source fait ressortir également des hausses au niveau des produits alimentaires qui ont été principalement observées entre août et septembre 2015. Et de préciser qu’elles concernent principalement les «légumes» avec 5,1%  et le « café, thé et cacao» avec 0,4% notant, dans la foulée, que les augmentations les plus importantes de l’IPC ont été enregistrées à Laâyoune avec 1,4%, à Oujda (0,9%), à Settat (0,8%) et à Guelmim et Béni-Mellal (0,4%). Le HCP fait état, en revanche, de baisses enregistrées à Dakhla avec 0,4%  et avec 0,3% à Casablanca, Fès, Kénitra, Meknès, Tétouan et Al Hoceima.
Dans ces conditions, le HCP souligne que l’indicateur d’inflation sous-jacente, qui exclut les produits à prix volatiles et les produits à tarifs publics, aurait connu au cours du mois de septembre 2015 une stagnation par rapport au mois d’août 2015 et une hausse de 1,3% par rapport au mois de septembre 2014.
Toujours est-il, sous le ciel marocain, il paraît que ce n’est pas demain la veille, que les ménages marocains gagneront leurs galons. C’est dire que pour pouvoir subvenir, un tant soit peu, au strict minimum requis, certains seront obligés de se rabattre sur n’importe quoi pour pouvoir  manger à leur faim.

Meyssoune Belmaza
Vendredi 23 Octobre 2015

Lu 951 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs