Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’environnement, thème du troisième Concours international de films courts “Ana, Maghribi(a)”

Les participants à la troisième édition de la compétition s’expriment cette année sur la thématique «Demain, ma planète…»




Le jury est présidé par Nour-Eddine Lakhmari, réalisateur de «Casanegra» et «Zero»

L’environnement,  thème du troisième Concours international de films courts “Ana, Maghribi(a)”
Après «La diversité culturelle des origines marocaines» en 2014 et «La femme marocaine» en 2015, l’Institut français du Maroc a choisi pour la troisième édition de son Concours international de films courts, intitulé «Moi, Marocain(e) / Ana, Maghribi(a)», de s’intéresser à la thématique «Demain, ma planète… ».
En écho à la Conférence annuelle des Nations unies pour les changements climatiques (COP22) qui se déroulera en novembre 2016 à Marrakech, l’IF du Maroc propose cette année aux participants d’exposer leurs solutions pour le climat et, plus généralement, pour la préservation de l’environnement.
Quelles réponses, locales ou globales, imaginer dans l’habitat, les transports, l’énergie, l’eau, l’alimentation, la santé, l’éducation, etc. ? Comment s’attaquer aux causes ou limiter les conséquences du changement climatique ? Quelles bonnes idées pour créer de nouvelles chances ? Ouvrir de nouvelles perspectives ? Quels engagements inventer pour le futur de la planète ?
Telles sont quelques-unes des nombreuses questions en lien avec la thématique de cette année auxquelles les candidats tenteront de répondre à travers des vidéos n’excédant pas 90 secondes.
Organisé en partenariat avec le Conseil national des droits de l'Homme (CNDH), le Concours international de films courts est ouvert jusqu’au 15 septembre prochain.
Lancée le mercredi 20 avril dernier, la nouvelle édition s’adresse à toute personne résidant ou non au Maroc et âgée de moins de 30 ans.
Les organisateurs indiquent qu’aucune langue n’est imposée pour la réalisation des films qui peuvent être tournés selon le format choisi par les candidats, à partir d’un smartphone, d’un appareil photo, d’une petite caméra ou d’autres moyens.
«L’idée exprimée dans le film sera le critère numéro un de sélection, la réalisation et la qualité technique ne seront prises en compte que dans un second temps», soulignent-ils, rappelant que le concours est accessible depuis un site Internet dédié(www.concoursanamaghribi.org) et via la page web de l’Institut français du Maroc.
Signalons que le jury est présidé cette année par Nour-Eddine Lakhmari, après Nabil Ayouch en 2014 et Narjiss Nejjar en 2015.
Le réalisateur de «Casanegra» et  «Zero» est entouré de Bilal Marmid (journaliste et critique de cinéma), Fatima Zahra El Jawhari (comédienne), Larousi Mohammed (critique et écrivain - commission du fonds d’aide au CCM), Julien Fouré (monteur et réalisateur) et de Sophie Goudiaby (diplomate et spécialiste «climat»).
Signalons que de nombreux prix récompenseront les lauréats.  L’Institut français du Maroc attribuera un «Prix spécial» d’une valeur de 20.000 DH  à un jeune passionné de cinéma. Le lauréat bénéficiera d’un stage CultureLab de 10 jours au Festival international du film de La Rochelle, souligne-t-on.
«Cette formation organisée avec d’autres jeunes, ouverte aux 20-30 ans, s’inscrit dans le cadre de la politique de coopération audiovisuelle et culturelle de l’ambassade de France au Maroc et réaffirme sa volonté de former les artistes en devenir», indiquent les organisateurs.  Ces derniers précisent que ledit stage est ouvert uniquement aux Marocains de 20 à 30 ans.
Le concours est aussi doté d’un «Prix du jury» que les gagnants recevront sur un compte bancaire ouvert pour eux chez Société Générale, partenaire de l’événement, et réparti comme suit : 1er Prix : 10.000 DH, 2ème Prix : 5.000 DH et 3ème Prix : 3.000 DH.
Notons aussi que la vidéo ayant récolté le plus de «likes» sur la plateforme Concoursanamghribi.org recevra le «Prix du public» doté d’un montant de 5.000 DH. Les organisateurs indiquent, à ce propos, que les votes seront ouverts du 15 août au 25 septembre prochain.
Le lauréat du «Prix Société Générale» recevra la somme de 10.000 DH sur un compte bancaire ouvert à son nom.
Signalons que tous ces prix seront remis aux lauréats lors de la cérémonie prévue le 1er octobre à la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc de Rabat, à l’occasion de la «Journée Climat» organisée par l’Institut français du Maroc.

Alain Bouithy
Mardi 3 Mai 2016

Lu 950 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs