Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’ensemble des branches pâtit de la diminution de la production industrielle

Baisse attendue dans les secteurs textile, mécanique, électrique, électronique...




Le pessimisme continue à être ressenti auprès des industriels marocains. En effet, les résultats de l’enquête de conjoncture dans l'industrie pour le mois de juillet viennent à peine d’être publiés et ils sont sans équivoques.
Ainsi, ce sondage de Bank Al-Maghrib (BAM) a permis de révéler, d’un côté, que la production industrielle aurait diminué en juillet dernier dans l'ensemble des branches et, d’un autre, qu’elle aurait stagné, avec un solde d'opinion de 16% pour les industries «textile, habillement et cuir». Et de préciser que tandis qu’une proportion de 45% des réponses a indiqué une baisse de l'activité, une autre de 28% a souligné une hausse et celle de 27% a signalé, pour sa part, une stagnation, soit un solde négatif de 16%.
En glissement annuel, ajoute-t-on de même source, les industriels ont déclaré qu’il y a eu une amélioration de la production durant le mois de juillet, et ce après trois années consécutives de repli enregistré.
«Dans ces conditions, le Taux d'utilisation des capacités de production (TUC) aurait accusé, en juillet 2015, une diminution mensuelle de 2 points à 73%, reflétant le repli dans l'ensemble des industries», fait ressortir le document notant que dans le secteur «chimie et parachimie» en particulier, la baisse a été de 5 points, sous l'effet du recul de 15 points du TUC de la sous-branche «Cokéfaction et raffinage».
Dans ce cadre, l’enquête de BAM met en exergue que les ventes globales auraient enregistré un repli, traduisant la diminution dans l'ensemble des branches, à l'exception de l'«industrie agro-alimentaire» où elles se seraient accrues et le «textile, habillement et cuir» où elles auraient stagné.
De même, l’on poursuit que cette contraction aurait concerné aussi bien les ventes sur le marché local que sur le marché étranger.
Par ailleurs, les industriels de l'ensemble des branches ont déclaré avoir reçu moins de commandes en juillet 2015 qu'en juin, à l'exception de ceux opérant dans les industries «textile, habillement et cuir» et «agroalimentaires» qui les révèlent respectivement en amélioration et en stagnation, rapporte-t-on.
Et de noter que pour les trois prochains mois, les industriels s'attendent globalement à une progression de la production qui concernerait les branches «agroalimentaire» et «chimie et parachimie», alors que dans les branches «textile, habillement et cuir», «mécanique et métallurgie» et «électrique et électronique», les entreprises augurent plutôt d’une baisse.
 Aussi, BAM indique que les industriels anticipent une amélioration des ventes globales, recouvrant d'une part, une hausse dans l'«agroalimentaire», la «mécanique et métallurgie» et la «chimie et parachimie» et d'autre part, une baisse dans le «textile, habillement et cuir» et l'«électrique et électronique».

Meys.B
Samedi 5 Septembre 2015

Lu 1327 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs