Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’enseignement passé à la loupe à Marrakech

Une journée d’étude organisée par les correspondants de presse de la ville ocre




L’enseignement passé à la loupe à Marrakech
Les correspondants locaux de la presse nationale à Marrakech ont organisé dernièrement une journée d’étude consacrée au secteur de l’éducation nationale dans la ville ocre. En cette occasion, le délégué de ce département,  Samir Meziane, a rappelé le contenu du discours Royal du 20 août dernier, dans lequel le Souverain avait appelé à accorder la plus grande attention au système d’éducation et de formation en tant que seconde priorité nationale après la question de l’intégrité territoriale.
Par la suite, il a présenté les mesures prises pour le déroulement normal de l’actuelle année scolaire et les difficultés qui pourraient l’entraver. Au premier rang de ces dernières figurent certaines  contraintes en matière de locaux et d’équipements ayant induit le retard de certains travaux. Mais des dispositions idoines ont été prises pour remédier à ce problème.  En réponse aux questions des représentants de la presse nationale, le délégué a souligné que toutes les mesures ont été prises au niveau de la délégation de Marrakech pour couper court à tout népotisme et clientélisme dans la gestion des ressources humaines et celle du surnombre d’effectifs. Pour lui, il s’agit d’un dossier épineux qui nécessite la mise sur pied de nouveaux mécanismes impartiaux, transparents et en adéquation avec les lois en vigueur et une bonne gouvernance administrative et pédagogique.
Selon Samir Meziane, la gestion des ressources humaines excédentaires a nécessité cette année l’émission de 412 ordres d’enseigner dont 175 pour le primaire et 237 pour le cycle secondaire et que, eu égard aux fortes réactions suscitées, la loi en vigueur garantit à toute personne qui se considère lésée ou ayant subi un dommage de recourir à la procédure d’appel.
Il a également précisé que le nombre d’établissements scolaires a atteint 215 écoles primaires dont 65 groupes scolaires, 66 collèges et  37 lycées dans les milieux urbain et rural. Le nombre de salles de classes s’est établi à 3490 dans le primaire, 1452 dans le secondaire et 917 dans les lycées. Le nombre d’élèves a dépassé les  220.000 dont 122.450 dans le primaire, 60.389 dans le secondaire et 37.653 dans les lycées. Pour ce qui est du nombre des fonctionnaires mis à la disposition de la délégation, il est de 12.000.

A.A
Lundi 14 Octobre 2013

Lu 741 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs