Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’élan du FUS stoppé par le Wydad : Le Raja et le MAT en profitent




L’élan du FUS stoppé par le Wydad : Le Raja et le MAT en profitent
Le championnat national Elite 1 de football s’est poursuivi en cette fin de semaine pour le compte de la 17ème journée marquée par les bonnes opérations du MAT et du Raja qui ont réduit l’écart sur le FUS qui a marqué le pas à domicile.
L’équipe rbatie a été tenue en échec par le Wydad dans un match qui s’est soldé sur un zéro pointé. Un résultat qui n’arrange aucune des deux formations: le FUS reste, certes, leader avec 37 points, mais voit son avance réduite à six unités sur le Raja et le MAT. Quant au WAC, le club peine à s’imposer, forçant d’ailleurs son neuvième match nul, contre seulement cinq victoires et trois défaites, soit un cumul de 24 points. Autrement dit, le titre s’éloigne au fil des manches du championnat.
A signaler que la rencontre FUS-WAC a été suivie par le sélectionneur national Eric Gerets copieusement hué par le public du Complexe sportif Prince Moulay Abdellah à Rabat.
Comme précité, cette journée a été à l’avantage du Raja et du MAT, deux sacrés dauphins aux aguets du FUS qui mène le bal. Les Verts ont été à la rude épreuve de l’ASFAR dans un classique qui a tenu toutes ses promesses au grand bonheur des spectateurs qui ont fait le déplacement au Complexe Mohammed V à Casablanca. Et comme à l’accoutumée, certains excités n’ont pas manqué cette occasion pour commettre la casse d’usage qui ponctue l’issue des rencontres au sommet.
Sur le terrain, les Militaires ont été les premiers à ouvrir la marque sur penalty transformé par Jounaïd. A l’origine de ce tir au but, l’ex-Rajaoui Soufiane Alloudi, fauché par le gardien Yassine El Had en pleine surface de réparation. Sauf que ce n’était que partie remise, car les Rajaouis n’ont pas tardé à recoller au score grâce à leur nouvelle recrue Samir Marcuit, avant que Houbri ne double la mise et Essahji ne corse l’addition, le tout avant de regagner les vestiaires.
Un match plein où les Rajaouis se sont montrés efficaces, alors que les joueurs des FAR n’ont pas démérité et auront certainement leur mot à dire lors des prochaines journées.
Tout comme le Raja, le MAT s’est contenté d’assurer l’essentiel en accueillant le CODM. Les Tétouanais se sont imposés sur la courte marque d’un but à zéro, œuvre de Lamnasfi sur penalty après avoir été fauché dans le carré. Ce tir au but a été vivement protesté par les Meknassis qui se sont vu refuser un but par l’arbitre.
En tout cas, c’était une explication où le clash du match aller, affaire Benkhadija et Laâmri, pesait de tout son poids sur l’esprit des protagonistes. Bien entendu, l’arbitre devait être attendu au tournant au moindre sifflet.
Pour ce qui est des autres rencontres, le MAS a réussi un joli coup du côté de Safi, s’offrant l’OCS local par deux à zéro. Une défaite qui compromet les choses pour le club safiot qui continue de patauger en bas du tableau (12ème avec 18 pts), ne comptant qu’un seul point d’avance sur le premier relégable.
Dans la même enseigne que l’Olympique de Safi, il y a lieu de citer le Hassania d’Agadir accroché dans ses bases par le Chabab d’Al Hoceima : 0-0. Les Soussis qui partagent le même rang que les Safiots ont des soucis à se faire et sont tenus plus que jamais à secouer le cocotier pour fuir la zone de turbulence.
Le sommet du bas du tableau entre l’OCK et la JSM s’est achevé en faveur de l’équipe khouribguie qui a plié les débats de cette confrontation sur le score de 2 à 0. Une victoire qui permet aux Phosphatiers de pousser un ouf de soulagement (14ème avec 17 pts), contrairement à l’équipe de la JSM qui ferme la marche et pour qui la tâche est bien loin d’être une mince affaire en vue de sauver sa peau des affres de la division inférieure.
Enfin, le KAC et le DHJ sont en droit de se targuer de leurs parfaites opérations, en regagnant le bercail avec les points de la victoire. Les Kénitris ont eu raison de l’Ittihad de Khémisset et les Jdidis ont disposé du Wydad de Fès sur le score identique d’un but à zéro.


Cinglant revers

L’équipe nationale féminine de la catégorie des juniors a complétement raté sa sortie, samedi au stade municipal de Kénitra, contre la sélection tunisienne et ce, pour le compte du match aller du premier tour des éliminatoires de la Coupe du monde des moins de 20 ans.
Le Onze national a été défait sur le score sans appel de cinq buts à zéro. Le match retour sera donc une simple formalité pour les jeunes joueuses tunisiennes.

MOHAMED BOUARAB
Lundi 20 Février 2012

Lu 586 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs