Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'effondrement de mercredi près de Dacca a fait 187 morts

Deuil national et colère des employés du textile




L'effondrement de mercredi près de Dacca a fait 187 morts
Le bilan de l'effondrement d'un immeuble de la banlieue de Dacca, au Bangladesh, a atteint jeudi 187 morts, pour la plupart des femmes, et risque encore de s'alourdir.
"De nombreuses personnes sont encore sous les décombres", a souligné Habibur Rahman, chef de la police de la capitale. Les autorités ont fait état d'un millier de blessés à l'issue de cette catastrophe survenue mercredi.
Le gouvernement a décrété une journée de deuil national et les drapeaux ont été amenés à mi-mât sur les édifices publics.
Le bâtiment de huit étages situé à Savar, à 30 km de Dacca, abritait des ateliers de confection et un centre commercial.
Selon le président de l'Association des fabricants et des exportateurs de vêtements (BGMEA), Mohammad Atiqul Islam, 3.122 ouvriers se trouvaient à l'intérieur mercredi.
Des fissures avaient été repérées mardi dans le bâtiment, a-t-il dit citant des responsables locaux. Selon Mohammad Asaduzzaman, responsable de la police, les propriétaires des ateliers de confection n'auraient pas tenu compte d'un avertissement leur demandant d'interdire à leurs salariés l'accès au bâtiment après la détection de ces fissures.
L'autorité de développement de la ville de Dacca a engagé des poursuites jeudi contre le propriétaire du bâtiment pour construction défectueuse. Elle a également porté plainte contre le propriétaire et cinq ateliers de confection pour homicide, a déclaré Habibur Rahman.
Un millier d'employés du secteur textile ont manifesté jeudi devant les locaux de la BGMEA. Ils ont jeté des pierres sur le bâtiment et affronté la police anti-émeutes. Ces employés exigent la fermeture de l'ensemble des usines textiles et de sévères condamnations pour les propriétaires en cas d'accident.
De nombreuses marques de vêtements européennes et nord-américaines font fabriquer leurs produits au Bangladesh, où près de 3,6 millions d'ouvriers travaillent dans l'industrie de la confection, ce qui en fait le deuxième pays exportateur de vêtements au monde derrière la Chine.

REUTERS
Vendredi 26 Avril 2013

Lu 328 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs