Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’éducation à la citoyenneté passée au crible fin



Un rapport de CRDH sur la région de Casablanca-Settat



L’éducation à la citoyenneté passée au crible fin
La Commission régionale des droits de l'Homme (CRDH) Casablanca-Settat a présenté, vendredi à Casablanca, un rapport sur la situation de l'éducation à la citoyenneté et aux droits de l'Homme au niveau des établissements scolaires de la région.
Présenté par Mme Malika Zaki, membre de la Commission et coordinatrice du groupe de travail lors du Premier Forum régional sur la situation de ces clubs, le rapport fait l'état des lieux de quelque 490 établissements scolaires des cycles secondaires collégial et qualifiant au niveau de 16 délégations relevant des 3 Académies régionales d'éducation et de formation (AREF), à savoir celles du Grand Casablanca, de Chaouia-Ouardigha et de Doukkala Abda.
Le document révèle notamment les obstacles qui entravent la mise en place ou la mise en œuvre de ces clubs et se veut une plate-forme pour l'élaboration d'un Plan d'action en la matière en coordination avec tous les acteurs régionaux.
Intervenant à l'ouverture de cette rencontre, la présidente de la CRDH Casablanca-Settat, Mme Soumicha Riyaha, a indiqué que l'élaboration de ce rapport et l'organisation du Forum s'inscrivent dans le cadre des efforts du Conseil national des droits de l''Homme (CNDH) et de ses Commissions régionales en matière de promotion des droits de l'Homme au sein des établissements scolaires.
Mme Riyaha a, dans ce sens, rappelé le cadre normatif national et international qui encadre l'action CNDH en matière d'éducation à la citoyenneté et aux droits de l'Homme, citant particulièrement la Déclaration et le Programme d'action de Vienne (1993) qui considèrent l'éducation aux droits de l'Homme, entre autres, comme essentielle à la promotion et à la réalisation de relations stables et harmonieuses entre les communautés et favoriser la compréhension mutuelle, la tolérance religieuse et la paix.
Elle a également passé en revue les principaux axes du Plan d'action national de l'éducation en matière des droits de l'Homme, ainsi que les grandes lignes de la Plateforme citoyenne pour la promotion de la culture des droits de l'Homme, arrêtés dans le cadre des recommandations de l'Instance Equité et Réconciliation (IER). 
Pour sa part, la directrice de l'AREF de la région du Grand Casablanca a relevé l'importance des clubs de l'éducation à la citoyenneté et aux droits de l'Homme, compte tenu du fait que l'école constitue un lieu de socialisation par excellence. La stratégie du ministère de tutelle dans le domaine de l'éducation aux droits de l'Homme vise l'institutionnalisation des clubs de citoyenneté et des droits de l'Homme, note-t-elle.
Le rapport sur la situation de l'éducation à la citoyenneté et aux droits de l'Homme au niveau des établissements scolaires de la région a dévoilé plusieurs dysfonctionnements quant à la mise en place de ces clubs qui constitueront une plateforme pour l'élaboration d'un Plan d'action pour les années à venir. 

Lundi 27 Avril 2015

Lu 621 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs