Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’école buissonnière




Rien n’est encore fait de concret pour pallier un déséquilibre flagrant en matière de préscolarisation. Aujourd’hui, le Maroc peut se vanter d’avoir partiellement réussi cette bataille, combien importante. Une progression sensible dans certaines régions. Les chiffres s’annoncent de bon augure. Les filles sont même plus nombreuses que les garçons dans l’ancienne région Fès-Boueleman et Gharb Cherarda-Bni Hsen.
Mais toujours est-il que le fossé est manifeste. La préscolarisation qui concerne les enfants de 3 à 6 ans au Maroc, présentait ainsi un aspect défectueux du côté du nombre de filles scolarisées, comme la région de Marrakech-El Houz ou encore à Doukkala-Abda ou à l’ancienne région de Taza-El Hoceima. Selon une enquête du HCP, le taux de fréquentation du préscolaire était de l’ordre de 48,7%, soit 995.000 enfants préscolarisés. Il faut juste souligner que les déséquilibres sont davantage aggravés par la différence des milieux (urbain ou rural). Une chose est sûre : le préscolaire est privatisé à plus de 90 %.

Vendredi 1 Janvier 2016

Lu 299 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs