Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’avis du CNDH sur les projets de lois organiques relatifs aux motions et pétitions




Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) a rendu dernièrement un avis sur les projets de lois organiques relatifs à l’exercice du droit de présenter des motions en matière législative et des pétitions aux pouvoirs publics.
Dans un communiqué parvenu dimanche à la MAP, le CNDH indique que son avis intervient suite à une saisine par le président de la Chambre des conseillers, adressée au CNDH pour élaborer un avis sur le projet de loi organique N° 64-14 relatif aux conditions et aux modalités d’exercice du droit de présentation des motions en matière législative et le projet de loi organique N° 44-14 relatif aux conditions et aux modalités d’exercice du droit de présentation des pétitions aux pouvoirs publics.
Cette saisine ainsi que l’avis élaboré entrent dans le cadre de la mise en œuvre du mémorandum signé entre le CNDH et les deux Chambres en date du 10 décembre 2014. Les propositions du CNDH visent à assouplir les conditions de présentation des motions et des pétitions, à réduire et préciser les motifs de leur irrecevabilité, réduire le nombre des structures porteuses des motions et des pétitions et à assurer l’appui des acteurs qui s’investissent dans ces formes de la démocratie participative.
En s’appuyant sur la Constitution, le référentiel des Nations unies, du Conseil de l’Europe et de l’Union interparlementaire, le Conseil a rappelé, dans son avis, une série de postulats dont notamment la complémentarité entre la démocratie représentative et la démocratie participative ainsi que la nécessité de faciliter les conditions de l’exercice des droits de présenter des motions et des pétitions, garantis respectivement par les articles 14 et 15 de la Constitution.
Pour concevoir ses propositions relatives aux projets de lois organiques, le CNDH a étudié plus de 40 expériences comparées de pays démocratiques en plus des principaux mémorandums produits par les acteurs publics et civils en la matière, souligne le communiqué.

Mardi 19 Avril 2016

Lu 738 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs