Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’aventure humaine des raideuses de Sahraouiya




Les participantes au Raid solidaire féminin "Sahraouiya" étaient unanimes à souligner leur joie de s’élancer dimanche dans cette "belle aventure humaine" au cœur de la perle des provinces du Sud marocain, Dakhla.
 Marocaines, Françaises ou Américaines, entre autres, les "radeuses" de la deuxième édition de cet événement multisports, combinant trail, course de nuit, bike and run, course d’orientation, canoë et épreuves surprises, pendant six jours au bord du Lagon de Dakhla, se sont dites ravies de pouvoir vivre cette expérience extraordinaire, placée sous le signe de la solidarité, dans un cadre aussi agréable et fascinant.
Isabelle, une jeune Française de 26 ans, était, avec sa coéquipière Batoul de Guelmim, la première à franchir la ligne d’arrivée de l’étape "prologue" de l’événement qui lui donne déjà un avant-goût de l’aventure avec cette course "découverte" de Dakhla, une sorte de quête au trésor, axée autour de 6 points touristiques de la ville.
Cette bloggeuse, originaire de Nice, connaît très bien les lieux. Elle avait découvert la région il y a tout juste un an et c’était le coup de foudre. Elle s’y rend depuis régulièrement et en est déjà à sa 4-ème visite. Sa passion c’est le kitesurf qu’elle aime si bien pratiquer sur les vagues de Dakhla, mais c’est sa première participation à Sahraouiya. Elle le fait sur recommandation d’un ami. Elle y va pour son propre plaisir mais aussi pour prospecter la possibilité de ramener d’autres amies de son groupe 100% féminin de course à pied de France. C’est d’ailleurs ce concept de raid solidaire au féminin qui la séduit. "Je suis une grande fan de Dakhla, j’adore cet endroit et l’ambiance. Ici les gens sont très gentils et ouverts", confie-t-elle à la MAP.
Jane et Stacy viennent, elles, de Virginie aux Etats-Unis. C’est leur première visite à Dakhla et au Maroc en général. Les échos du raid étaient si favorables à leurs yeux qu’elles n’ont pas hésité à se lancer dans l’aventure. Peu importe pour elles le temps du trajet pour venir, tellement fort est leur désir de découvrir sur place les mérites tant vantés de la destination, confortée par de beaux paysages qui font rêver, alternant mer et désert.
Dakhla et sa région ne représentent pas autant de mystère pour Frea, photographe écossaise. Tombée sous le charme du site, elle s’y établit depuis  plus d’une douzaine d’années. Son objectif est de réaliser de beaux clichés et elle ne rate aucune occasion pour enrichir sa collection. D’où sa participation à Sahraouiya, en tant que "photographe", tient-elle à préciser. Soraya et Amal, venant respectivement de Rabat et de Marrakech, représentent une association qui s’occupe des enfants de rue (Karama). Elles sont loin d’être de grandes sportives, mais la difficulté des épreuves ne les effraie pas. Elles puisent leur force de leur engagement et leur amitié, et comptent surtout sur leur capacité de s’entraider pour pouvoir terminer le parcours.
La célèbre chanteuse franco-marocaine "Dièse" et sa tante Nadia représentent l’Association "Pont de l’espoir" qui vient en aide aux enfants en difficulté dans les régions désenclavées du haut Atlas.
"Je suis ravie de pouvoir participer pour la première fois à Sahraouiya. Au départ j’étais invitée pour chanter au dîner de gala et quand j’ai entendu parler de cette aventure humaine, j’ai voulu participer à titre personnel mais également m’y investir dans le cadre d’une association qui me tient à cœur, dans mon pays d’origine", a-t-elle confié à la MAP.
C’est également une amie qui a convaincu Nathalie de la Martinique de faire l’expérience Sahraouiya. "Sahraouiya défend les valeurs que je prône au quotidien, à savoir le respect de la femme. Je participe avant tout pour ces valeurs, car sportive je ne le suis pas", a expliqué cette quadragénaire, très émue par l’accueil formidable réservé aux participantes dès leur arrivée à l’aéroport avec des chants typiques du désert. "On a même dansé avec les chanteurs. Déjà ça c’était une grande motivation pour la suite", a-t-elle dit.
Samira et Loubna sont les ambassadrices de la région Dakhla Oued-Eddahab lors de la compétition. Ces deux jeunes sportives de l’Association Jousour pour le karaté, le taekwondo et l’aérobic étaient déjà présentes lors de la première édition. Cette fois, elles ne veulent pas se contenter de participer mais "gagner". Pour ce faire, elles se sont préparées pendant deux mois pour être au niveau en termes de condition physique. "Nous sommes très contentes de prendre part à cet événement aux côtés d’autres femmes engagées à cette aventure, placée sous le signe de la solidarité, du défi et de la découverte", a relevé Salma qui considère que la participation de femmes du monde à cette grande manifestation "nous donne de la force".
"C’est une fierté pour les femmes des provinces du Sud, en particulier la région Dakhla-Oued Eddahab", a-t-elle ajouté.
Le Raid "Sahraouiya" est organisé sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, par l’Association Lagon Dakhla, pour le développement du sport et l’animation culturelle, en collaboration avec l’Agence de communication OL Dakhla Consulting, et sous l’égide de la Fédération Royale marocaine de sport pour tous.

Mercredi 20 Avril 2016

Lu 1134 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs