Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'avenir du Sahara ne peut être que sous souveraineté marocaine, affirme un porte-parole du CNT : Moustapha Abdeljalil salue le soutien du Maroc à la révolution libyenne




Dans une déclaration à la presse à l'issue de l'audience qu'il a accordée, mercredi à Benghazi, au ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Taib Fassi Fihri et rapportée par la première chaîne de télévision «Al Oula», le président du Conseil national de transition libyen (CNT), Moustapha Abdeljalil s'est félicité du soutien du Maroc à la révolution libyenne depuis la première semaine de la constitution de ce conseil.
 «Le rôle prépondérant et l'appui du Royaume du Maroc à la révolution libyenne étaient sans équivoque depuis la première semaine de la constitution du Conseil national de transition», a affirmé M. Abdeljalil.
«Le Royaume du Maroc, qui a joué un rôle prépondérant dans le cadre des réunions de la Ligue arabe, a été parmi les Etats ayant incité les pays arabes à adopter une position commune vis-à-vis de l'embargo aérien pour la protection des civils», a-t-il expliqué.
Pour sa part, le chef du gouvernement, Abbas El Fassi, a affirmé, jeudi soir à Paris, que le Maroc, fort de son expérience institutionnelle et de ses compétences, aura un rôle à jouer dans l'action de la communauté internationale pour le soutien de la transition démocratique et la reconstruction de la Libye.
«Nous avons un rôle, parce que nous avons une histoire commune et nous avons 100.000 Marocains en Libye, avec leur savoir-faire et leurs compétences», a déclaré à la presse M. El Fassi, à l'issue de la Conférence internationale de soutien à «la Libye nouvelle», coprésidée par le président français Nicolas Sarkozy et le Premier ministre britannique David Cameron.  M. El Fassi a également mis en avant «l'expérience très importante en matière des institutions au Maroc, surtout après le vote de la nouvelle Constitution, alors que la Libye s'apprête à entamer un processus institutionnel, à commencer par une Constitution provisoire». «Nos experts et juristes pourraient également œuvrer à la mise en place d'un cadre favorisant la promotion des libertés et des droits de l'Homme», a-t-il ajouté.
M. El Fassi a indiqué avoir rappelé dans son intervention devant les participants à cette réunion de haut niveau que le Maroc est «l'un des premiers pays» à reconnaître le Conseil national de transition libyen (CNT) comme le représentant «unique et légitime de la volonté du peuple libyen».  Il a ajouté que le Maroc qui a dès le début «soutenu la lutte du peuple libyen pour la construction d'un Etat de droit, de démocratie et des droits de l'Homme», accueille «positivement» la victoire du CNT contre les forces de Kadhafi.
Le chef du gouvernement a, en outre, affirmé que «la démocratisation de la Libye sera une source de motivation» pour la redynamisation de l'Union maghrébine, après «plusieurs années de stagnation».
Par ailleurs, le porte-parole du Conseil national de transition (CNT) libyen à Londres, Jomoa Al-Gamaty, a affirmé que l'avenir du Sahara ne peut être que sous souveraineté marocaine.
 M. Al-Gamaty a indiqué, dans une déclaration par téléphone à partir de Londres, diffusée par la télévision régionale de Lâayoune dans son journal de mercredi soir, que «l'avenir du Sahara ne peut être que sous souveraineté du Royaume du Maroc». Il a, en outre, exprimé le refus de son pays de toute idée de morcellement et de division, soulignant la nécessité que requiert l'édification du grand Maghreb.
M. Al-Gamaty a, par ailleurs, loué la position «exemplaire et de sympathie» adoptée par le Maroc vis-à-vis de la révolution libyenne.
Cependant, il a critiqué la position de l'Algérie de la révolution libyenne, exprimant son regret de voir ce pays opter pour le soutien du régime de Mouammar Kadhafi.
Il a également déploré l'accueil par les autorités algériennes de membres de la famille de Kadhafi, qualifiant d'«inadmissibles» les justifications «humanitaires» arguées par Alger.
 
 

MAP
Samedi 3 Septembre 2011

Lu 387 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs