Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'avance sur recettes atteint à 56,5 millions de DH en 2012


Soutien à la production cinématographique



L'avance sur recettes atteint à 56,5 millions de DH en 2012
Le montant de l'avance sur recettes accordé au soutien de la production cinématographique nationale a atteint 56.530.000 DH au titre des sessions de l'année 2012, a annoncé récemment à Tanger, le Centre cinématographique marocain (CCM).
Ce montant concerne l'avance sur recettes avant production, l'avance sur recettes après production et l'aide à la réécriture du scénario, selon un bilan du CCM présenté dans le cadre de la 14ème édition du Festival national du film à Tanger qui s’est achevé le week-end dernier. Au cours des trois sessions de l'année 2012, la Commission du fonds d'aide à la production cinématographique a examiné la candidature de 48 projets de longs métrages et de 6 projets de courts métrages. Elle a en outre visionné 5 longs métrages et 5 courts métrages candidats à l'aide après production et un film de long métrage candidat à la prime de la qualité.
Les films ayant bénéficié de  l'avance sur recettes au titre de la 1ère session de 2012 sont, pour les longs métrages, "Karyan Bollywood" de Yassine Fennan, "Agadir Express" de Youssef Fadel, "Viol en scène" de Younès Reggab et "L'insoumise" de Jawad Rhalib, en plus du court métrage "Moment dans la vie" de Rabii Said.
Lors de la deuxième session, la Commission a retenu les longs métrages "L'Orchestre de minuit" de Jérôme Cohen Olivar, "Chaibia, la paysanne des arts" de Youssef Britel, "Formatage" de Mourad El Khaoudi, "Le pacte" de Mohamed Qissi et "Cool" de Hassan Dahani, ainsi que le court métrage "Le cri du coquelicot" de Janane Fatine Mohammadi.
De son côté, le film "Road to Kaboul" de Brahim Chkiri a bénéficié de l'avance sur recettes après production, alors que les deux autres longs métrages "Pari pimenté" de Mohamed Karrat et "Petits bonheurs" de Mohamed Chrif Tribaq ont reçu des aides à la réécriture du scénario.
Les films ayant bénéficié de l'avance sur recettes avant production au titre de la 3ème session de 2012 sont "Larmes de Satan" de Hicham El Jebbari, "L'écharpe rouge" de Mohamed Lyounssi, "La revenante" de Driss Mrini et "Fidaa" de Driss Chouika, tous des longs métrages.
"Le laurier rose", de Jihane El Bahhar a reçu, quant à lui, une aide à la réécriture du scénario.
Concernant les films étrangers tournés au Maroc, l'année 2012 a enregistré le tournage de 25 longs métrages, 8 courts métrages, un téléfilm, trois séries télévisées et 100 films documentaires, en plus des films publicitaires et reportages TV.
Le montant investi en devises au Maroc par ces tournages s'élève à 312,5 millions de DH. Les producteurs sont originaires notamment de France, d'Allemagne, des Etats-Unis et d'Italie.

MAP
Jeudi 14 Février 2013

Lu 249 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs