Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’augmentation est désormais officielle, monsieur Benkirane : Les taxis se font plus chers pour les Casablancais




L’augmentation est désormais officielle, monsieur Benkirane : Les taxis se font plus chers pour les Casablancais
Ce qui n’était que rumeur ou reflétant quelques agissements arbitraires et autres sautes d’humeur prend désormais un caractère officiel, n’en déplaise au chef Benkirane. Un communiqué de la wilaya du Grand Casablanca vient d’accoucher les tarifs pour les taxis de la métropole, grands ou petits soient-ils. Une augmentation de 0,50 DH sur les tarifs actuellement en vigueur a été instaurée pour les deux catégories de taxis.
Ainsi pour les petits taxis, le montant de départ (forfait) passe à  2,00 DH au lieu de 1,70 et la course minimale à  7,50 DH contre 7 DH auparavant. Par ailleurs, le montant de la chute du compteur reste inchangé puisqu’on compte toujours  0,20 DH pour les 80 mètres.
Concernant les grands taxis interurbains, les dernières concertations avec les différents intervenants dans le secteur du transport par taxi ont débouché sur un tarif de  4,50 DH au lieu de 4,00 DH pour les trajets de 0 à 5 km,  de 5 DH pour les trajets de 5 à 10 km et de 6,50 au lieu de 6 DH pour les trajets de 10 à 20 km.
S’agissant  des courses à destination de l’Aéroport Mohammed V, la même source indique qu’elles  seront augmentées de 20 DH et le trajet vers cette destination coûte désormais 250 DH au lieu de 230 DH auparavant.
Selon ledit communiqué de la wilaya, cette hausse est bien entendu due aux dernières hausses du prix des carburants édictées par le gouvernement Benkirane qui ne cesse de marteler, à qui veut l’entendre, qu’il n’y aura pas de répercussions sur le pouvoir d’achat des citoyens.
Pour Moustafa Chaaouan, secrétaire général du Syndicat marocain des professionnels des transports, les nouveaux tarifs sont logiques et n’ont pas été pris au hasard. « La décision a été mûrement réfléchie  après une large concertation entre les syndicats les plus représentatifs et les responsables de la wilaya. Les pourparlers ont été  basés sur des chiffres et des rapports prenant en compte plusieurs paramètres comme le nombre des passagers, les parcours traversés ou l’état mécanique des véhicules. C’est la première fois qu’une telle discussion du genre s’est engagée », nous a-t-il précisé.
Selon lui, l’objectif a été d’instaurer de nouveaux tarifs sans impacter pour autant les bourses des ménages.  « Tout le monde a veillé à ce que les nouveaux tarifs ne soient pas exagérés vu la sensibilité de la question. C’est pourquoi dès le début, on s’est fixé pour objectif d’atteindre 14% de hausse conformément aux hausses des prix pratiqués dans les stations-services. Certains syndicats ont demandé plus mais les consignes du ministère de l’Intérieur ont été claires : il ne faut pas dépasser les 14%. Ainsi, le pouvoir d’achat du citoyen ne sera pas fortement impacté », nous a-t-il confié.
Des propos qui ne semblent pas du goût de plusieurs Casablancais qui jugent cette augmentation de 0,50 DH d’excessive, notamment pour les personnes qui avaient déjà du mal à supporter les anciens tarifs. « Il faut dire que ni les chauffeurs de taxis ni les autorités locales  n’ont pris en considération notre mal à  joindre les deux bouts de chaque mois. Une hausse de 50 centimes doit nous coûter encore 1 DH de plus par jour si on fait un seul aller-retour et 2 DH pour les personnes qui font le double, soit environ 52 DH par mois", nous a confié en colère un Casablancais. Même jugement de la part de ce père de famille qui pense qu’à cause de cette nouvelle augmentation, il sera obligé de réduire le nombre de ses déplacements. «Quand on gagne moins du SMIG, on doit serrer encore la ceinture », a-t-il lancé avec regret.  

Hassan Bentaleb
Lundi 2 Juillet 2012

Lu 738 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs