Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’artiste plasticien Hicham Benohoud expose à la galerie d’art l’Atelier 21 : «Identity – chapter II» présentée à Casablanca




L’artiste plasticien Hicham Benohoud expose ses œuvres récentes à la galerie d’art l’Atelier 21 du 8 juin au 17 juillet 2010 à Casablanca. Intitulée «Identity – chapter II», cette exposition marque un tournant dans la carrière de l’artiste, dans la mesure où il y donne à voir des huiles sur toile après avoir renoncé à la peinture pendant vingt ans. Connu mondialement comme un photographe-plasticien,  Hicham Benohoud n’en est pas moins un peintre prodigieux comme le prouvent ses toiles hyperréalistes qui entretiennent l’illusion photographique. La problématique identitaire est au cœur des préoccupations de l’artiste.
Hicham Benohoud est né en 1968 à Marrakech. Après l’obtention en 1987 d’un baccalauréat d’arts plastiques, il a acquis une formation au Centre pédagogique régional de Marrakech, en vue d’enseigner les arts plastiques dans des collèges. Le métier d’enseignant lui a vite semblé inconciliable avec sa vocation d’artiste: il quitte l’enseignement pour se professionnaliser dans les arts plastiques et poursuit, en 2003, une formation à l’Ecole supérieure des Arts décoratifs de Strasbourg.
Dans ses premiers travaux en 1998, il expose des milliers de petits portraits d’identité, méticuleusement juxtaposés et collés sur toile ou cloués directement au mur. Les 4455 petites images sur un mur,  4200 photographies peintes et plastifiées ou 3600 photographies peintes et serrées par un élastique étonnent d’emblée par l’originalité de la démarche et soulignent le caractère inclassable des œuvres de l’artiste : il est autant plasticien que photographe.
Avec la série La Salle de classe, Hicham Benohoud a développé une approche photographique fondée sur la mise en scène. Il emprunte des objets dans l’environnement de la classe et s’en sert pour montrer ses modèles dans un «décor» inhabituel. Les photos communiquent une impression de malaise. L’artiste ne ramasse pourtant que ce qu’il trouve, mais le détourne de son usage habituel.
Hicham Benohoud a exposé plusieurs fois au Maroc et à l’étranger. Il a participé à «Africa Remix», l’une des plus grandes manifestations internationales, dédiée à l’art contemporain en Afrique. Il a également participé à deux expositions importantes : «La photographie contemporaine dans le monde arabe» à la Fondation Aperture à New Yok et «Regards des photographes arabes contemporains» à l’Institut du monde arabe à Paris.
Deux monographies ont été consacrées à l’œuvre de Hicham Benohoud : La salle de classe  (2001) et Des lycéens par eux-mêmes (2002).  Il vit et travaille à Paris.


Libé
Lundi 7 Juin 2010

Lu 580 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs