Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’artiste-danseur ivoirien à Casablanca : Kevin Ninsemon Grede en résidence artistique




L’artiste-danseur d’origine ivoirienne, Kevin Ninsemon Grede est en résidence artistique jusqu’au 3 mai prochain à Casablanca, sur invitation de l’équipe TCH and Partners * engaged for arts et en partenariat avec l’Association AR2D Les Rencontres de la danse (Casablanca)
Création et échanges artistiques, stages d’initiation à la danse africaine et ivoirienne et aux sonorités du djembé pour le public casablancais figurent au programme de cette résidence organisée en partenariat avec la Villa des arts de Casablanca.  
«Cette résidence est l’occasion pour l’artiste de s’immerger dans un nouveau contexte de création, de participer à des événements en rapport avec sa discipline, et de rencontrer des structures et des acteurs représentatifs du paysage culturel marocain contemporain », soulignent les organisateurs.
«Ces échanges, qui s’inscrivent entièrement dans l’esprit d’une résidence artistique, sont l’occasion pour le danseur de faire connaître son travail, de le partager, et de s’imprégner des pratiques artistiques locales. Ils pourront constituer également les prémices de futures collaborations entre des artistes-danseurs marocains et ivoiriens », précise-t-on.
Le programme a pour objectifs la réalisation d’une vidéo de la performance «Cri du cœur», qui sera présentée au Festival des Arts visuels et nouveaux médias de Lomé-Togo août 2010 et dans le projet d’arts visuels et de performance Remains of Life/Vestiges de Vie. Il est prévu la création d’une nouvelle performance de danse qui sera présentée en avant-première à l’issue de la résidence à l’espace Darja de l’AR2D Les Rencontres de la danse de Casablanca et dans un espace du ministère de la Culture du Maroc à Rabat ( fin avril/début mai 2010) et présentation du travail de l’artiste et de la compagnie Kagnonde (Abidjan-Côte d’Ivoire).
La présentation du travail de l’artiste-danseur au public marocain à Casablanca et à Rabat bénéficie de la collaboration de l’espace Darja de l’AR2D et du ministère de la Culture  avec le soutien de AMA- Art Moves Africa et de l’Institut français de Casablanca.

Libé
Lundi 12 Avril 2010

Lu 726 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs