Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'armée turque tue 16 membres du PKK après l'attaque d'un convoi




L'armée turque tue 16 membres du PKK après l'attaque d'un convoi
Des troupes turques ont tué 16 activistes kurdes lors d'une opération menée dans le sud-est de la Turquie visant des militants qui avaient attaqué à la bombe un convoi militaire tuant cinq soldats, a déclaré le bureau du gouverneur local jeudi.
L'armée a envoyé des renforts après l'attaque des militants du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) d'un convoi à l'aide d'une bombe déclenchée à distance, dans le quartier de Semdinli, mercredi.
Cinq soldats sont morts dans l'attaque, sept autres ont été blessés, selon le bureau du gouverneur local, qui a ajouté que les opérations contre les militants se poursuivaient.
Les combats s'inscrivent dans une poussée de violence dans la province reculée et montagneuse de Hakkari, proche des frontières iranienne et irakienne, qui serait liée, selon des responsables turcs et des analystes, au conflit syrien.
Plus de 40.000 personnes ont été tuées dans le conflit qui oppose les forces turques au PKK depuis le début de l'insurrection, il y a 28 ans. Les militants du PKK souhaitent obtenir l'indépendance d'une partie du sud-est de la Turquie où la population est majoritairement kurde.
Le conflit se situe principalement dans la partie montagneuse bordant l'Irak et l'Iran, mais le PKK a également mené des attaques dans des villes turques.
Des responsables turcs lui attribuent l'attaque à la bombe d'une voiture qui a tué neuf personnes lundi dans la ville de Gaziantep, près de la frontière syrienne.
Le PKK, listé par la Turquie, les États-Unis et l'Union européenne, comme organisation terroriste, a nié être impliqué dans cette attaque.
Sur le plan diplomatique, le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a accusé le président syrienne Bachar al Assad de soutenir les activistes du PKK et a menacé d'une intervention militaire en Syrie si le PKK venait à utiliser le territoire syrien pour ses actions.

Reuters
Vendredi 24 Août 2012

Lu 212 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs