Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’armée syrienne subit revers après revers


L’EI s’empare d’une ville clé de la province de Homs et les rebelles d’Al-Qaïda menacent un centre d'opérations du régime



Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) s'est emparé dans la nuit de mercredi à jeudi d'une ville clé de la province de Homs, dans le centre de la Syrie (Al-Qaryatayn), après des combats avec les forces gouvernementales, a rapporté une ONG. Les affrontements ont fait 37 morts parmi les soldats et les combattants loyalistes, et 23 morts dans les rangs des rebelles, selon le directeur de l'ONG.
Al-Qaryatayn revêt une importance stratégique en raison de son emplacement le long d'une route reliant la cité antique de Palmyre, contrôlée par l'EI depuis le 21 mai, à la région de Qalamoun, dans la province de Damas. La ville conquise permet à l'EI de relier les secteurs sous son contrôle dans l'est de Homs avec les secteurs sous son contrôle dans l'est de Qalamoun, et lui permet de transférer des troupes et du ravitaillement entre les deux régions. 
Preuve que les forces loyalistes à Bachar al-Assad sont au plus mal, les groupes rebelles en Syrie alliés à des combattants d'Al-Qaïda se rapprochaient mercredi d'un centre d'opérations militaires vital pour le régime dans le centre du pays, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).
Les rebelles islamistes, dont des combattants d'Asie centrale et des Tchétchènes, ainsi que des jihadistes de la branche syrienne d'Al-Qaïda "sont à moins de deux km du village de Jourine" où se trouve le centre d'opérations, a indiqué à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'Observatoire.
Il a fait état de "la prise (par les rebelles) du village de Bahsa, situé à moins de deux km de Jourine". 35 rebelles, 29 soldats et miliciens pro-régime ainsi que cinq villageois ont été tués, a-t-il ajouté. Des combats à Bahsa se poursuivaient en soirée. Jourine est un village perché sur une hauteur de la province centrale de Hama, où l'armée, secondée par des officiers iraniens et du Hezbollah libanais, a établi son centre d'opérations pour diriger la bataille qui se déroule depuis plusieurs jours à Sahl el-Ghab.
Sahl al-Ghab, une plaine stratégique où les rebelles sont parvenus à prendre une série de positions, est toute proche de la province de Lattaquié, un des principaux fiefs du régime Assad.
Selon une source militaire sur le terrain, "si Jourine tombe, c'est tout Sahl el-Ghab qui tombe et Lattaquié sera certainement menacée".
Les rebelles pourraient alors avancer dans les montagnes de cette province et bombarder plusieurs villages alaouites (minorité dont est issu le président Assad), notamment Qardaha, berceau de la famille Assad, au pouvoir en Syrie depuis plusieurs décennies. 
Depuis fin mars, l'armée syrienne subit revers après revers dans le nord-ouest du pays, les rebelles la chassant de la quasi-totalité de la province d'Idleb. C'est à partir de là que, depuis fin juillet, ils ont pu avancer plus au sud et lancer une offensive sur Sahl el-Ghab.
Le régime Assad est depuis plus de quatre ans en guerre contre différents groupes rebelles, dont le Front Al-Nosra, la branche syjrienne d'Al-Qaïda, et l'organisation jihadiste Etat islamique (EI), dans un conflit qui a fait plus de 230.000 morts.

Libé
Vendredi 7 Août 2015

Lu 753 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs